Archives par mot-clé : résistance

Séminaire Prefics autour du genre de la contestation sociale, 4 juillet, Rennes 2

Un séminaire pour les rennais-e-s!

La dernière séance du séminaire sur “L’expérimentation de la contestation sociale” (Prefics) se déroulera autour de la thématique suivante « Le genre et les rapports sociaux de sexe : enjeu des luttes féministes et outil d’interprétation des mouvements sociaux et du militantisme ». Elle aura lieu le 4 juillet prochain de 9h30 à 12h en salle B332 (Université Rennes 2).

A cette occasion, les organisatrices, Claire Lesacher et Nadia Ouabdelmoumen, recevront deux intervenant-e-s :

Xavier Dunezat ( Enseignant de sciences sociales, membre associé du CRESPA, Paris 8-10 GTM) : “« Les rapports sociaux de sexe dans les mouvements sociaux : entre domination et résistance. Le cas des mobilisations dites de chômeurs et de sans-papiers”

Lydie Porée (co-auteure avec Patricia Godard du livre « Les femmes s’en vont en lutte ! Histoire et mémoire du féminisme à Rennes” (1965-1985 ) aux Éditions Goater) : “Histoire du féminisme à Rennes : une association et des projets conçus comme des outils de réflexion et de lutte pour aujourd’hui, retour sur une expérience de recherche militante”

En préparation du séminaire, les intervenant-e-s proposent la lecture des textes suivants :

– Bibia Pavard, « Genre et militantisme dans le Mouvement pour la liberté de l’avortement et de la contraception. Pratique des avortements (1973-1979) », CLIO. Histoire, femmes et sociétés [En ligne], 29 | 2009, mis en ligne le 11 juin 2009. URL : http://clio.revues.org/index9217.html

– ROUX (P .) et al., « Le Militantisme n’échappe pas au patriarcat », Nouvelles questions féministes, 24 (3), 2005, p. 4-15.

 

 

Clyde Plumauzille

Docteure en histoire de l’Université Paris 1 et allocataire postdoctorante de l'Institut Emilie du Châtelet, mes recherches portent sur les économies intimes des classes populaires féminines à l'époque moderne et contemporaine.

More Posts - Website

Lecture: Femmes des quartiers populaires, en résistance contre les discriminations, Collectif

Femmes des quartiers populaires : en résistance contre les discriminations, Travail collectif mené par des femmes du Blanc-Mesnil et Saïd Bouamama, préfacé par Didier Mignot et Hervé Bramy, Le Temps des Cerises, 212 p.

Zouina Meddour  (chargée de mission, « lutte contre les discriminations ») et Saïd Bouamama (sociologue) sont allés à la rencontre de femmes des quartiers populaires du Blanc-Mesnil. Dans ce livre collectif, qui retrace à la première personne les trajectoires et les expériences de ces femmes âgées de 30 à 75 ans, d’origines diverses et représentatives de la population de cette ville de la Seine-Saint-Denis, s’exprime un quartier pauvre de la banlieue parisienne “raconté par un “je” pluriel d’habitantes qui en ont assez que d’autres parlent à leur place” (médiapart-femmes-des-quartiers-populaires (1)).

La notion d’empowerment est au cœur de ces présentations de soi qui veulent non seulement décrire les multiples résistances du quotidien, mais également déjouer les clichés associés aux quartiers populaires pour les transformer.

 

Clyde Plumauzille

Docteure en histoire de l’Université Paris 1 et allocataire postdoctorante de l'Institut Emilie du Châtelet, mes recherches portent sur les économies intimes des classes populaires féminines à l'époque moderne et contemporaine.

More Posts - Website