Archives de catégorie : Parutions/Lectures, Publications

Dernier numéro de la revue: Journal of Women’s History

Dernier numéro de la revue: Journal of Women’s History

http://muse.jhu.edu/journals/journal_of_womens_history/toc/jowh.26.4.html

Volume 26, Number 4, Winter 2014

 

Editorial Note:

Making, Shaping, and Resisting Nations in the Twentieth Century: Women in Australia, Occupied Japan, and Postwar United States and Canada

Jean Quataert, Leigh Ann Wheeler

 

Articles:

“A Splendid Object Lesson”: A Transnational Perspective on the Birth of the Australian Nation

Clare Wright

 

Aboriginal Women in Australia’s Traveling Shows, 1930s–1950s: Shadows and Suggestions

Kathryn Hunter

 

Modern Butterfly: American Perceptions of Japanese Women and their Role in International Relations, 1945–1960

Meghan Warner Mettler

 

Beauty, Soft Power, and the Politics of Womanhood During the U.S. Occupation of Japan, 1945–1952

Malia McAndrew

 

Maternalism and the Mayor: Dottie Do-Good’s War on Sin in Postwar Portland

Sarah Koenig

 

Ungodly Grandmother: Marian Sherman and the Social Dimensions of Atheism in Postwar Canada

Tina Block

 

Reviews

Legal History and the Politics of Inclusion

Felice Batlan

 

Women and Fashion

Linda Simon

 

Scouts, Tomboys, and the History of Girls and Girlhood

Amanda H. Littauer

 

Sisters’ History Is Women’s History: The American Context

Margaret Susan Thompson

Katie Jarvis

Assistant Professor of History at the University of Notre Dame. Je suis maître de conférences en histoire à l'University of Notre Dame. Mes recherches portent sur des marchandes parisiennes qui s’appellent les Dames des Halles pendant la Révolution française. En les utilisant comme un prisme, je demande comment les révolutionnaires ont négocié la double croissance des aspirations démocratiques et le capitalisme à travers leur métier quotidien. J’examine la façon dont les Dames ont inventé une notion de citoyenneté naissante qui a eu le travail, plutôt que le sexe, comme la base. En même temps, j'analyse comment les révolutionnaires ont débattu le rôle politique des classes populaires par les marchandes en détail. La nation française - et une grande partie de l'Europe – s’accapareraient dans ces problèmes pour des décennies.

More Posts - Website

Follow Me:
LinkedIn

« Un quart en moins et un écart en plus », bien commencer l’année avec Rachel Silvera sur les inégalités salariales

L’équipe du séminaire Genre et classes populaires vous présente tous ses voeux pour 2015!

Pour bien commencer l’année, la recension de Christian Baudelot de l’ouvrage Rachel Silvera, Un quart en moins, des femmes se battent pour en finir avec les inégalités de salaires, sur la Vie des idées.

Rachel Silvera, Un quart en moins, des femmes se battent pour en finir avec les inégalités de salaires, préface de Michelle Perrot, La Découverte, Paris, 2014. 224 p.

Un ouvrage qui fait réfléchir et qui engage pour déstabiliser la division sexuée du travail.

Clyde Plumauzille

Docteure en histoire de l’Université Paris 1 et allocataire postdoctorante de l'Institut Emilie du Châtelet, mes recherches portent sur les économies intimes des classes populaires féminines à l'époque moderne et contemporaine.

More Posts - Website

Dernier numéro de la revue: Gender, Work & Organization, November 2014

Dernier numéro de la revue: Gender, Work & Organization, November 2014

http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/gwao.2014.21.issue-6/issuetoc 

November 2014; 21 (6)

Le Sommaire:

The Social Dynamics Channelling Latina College Graduates into the Teaching Profession (pages 491–515)

Glenda M. Flores and Pierrette Hondagneu-Sotelo

 

Cultural Correlates of Gender Integration in Science (pages 516–530)

Cindy L. Cain and Erin Leahey

 

Gendered Constructions of Leadership in Danish Job Advertisements (pages 531–545)

Inger Askehave and Karen Korning Zethsen

 

‘Dirt, Death and Danger? I Don’t Recall Any Adverse Reaction …’: Masculinity and the Taint Management of Hospital Private Security Work (pages 546–558)

Matthew S. Johnston and Edwin Hodge

 

Reflexivity and the Construction of Competing Discourses of Masculinity in a Female-Dominated Profession (pages 559–572)

Maria Adamson

Katie Jarvis

Assistant Professor of History at the University of Notre Dame. Je suis maître de conférences en histoire à l'University of Notre Dame. Mes recherches portent sur des marchandes parisiennes qui s’appellent les Dames des Halles pendant la Révolution française. En les utilisant comme un prisme, je demande comment les révolutionnaires ont négocié la double croissance des aspirations démocratiques et le capitalisme à travers leur métier quotidien. J’examine la façon dont les Dames ont inventé une notion de citoyenneté naissante qui a eu le travail, plutôt que le sexe, comme la base. En même temps, j'analyse comment les révolutionnaires ont débattu le rôle politique des classes populaires par les marchandes en détail. La nation française - et une grande partie de l'Europe – s’accapareraient dans ces problèmes pour des décennies.

More Posts - Website

Follow Me:
LinkedIn

Dernier numéro de la revue: Gender & Society, December 2014

Dernier numéro de la revue: Gender & Society, December 2014

 

http://gas.sagepub.com/content/28/6.toc

December 2014; 28 (6)

 

Le Sommaire:

Articles

Krista M. Brumley

The Gendered Ideal Worker Narrative: Professional Women’s and Men’s Work Experiences in the New Economy at a Mexican Company

Gender & Society December 2014 28: 799-823, first published on August 19, 2014

 

Rachel Rinaldo

Pious and Critical: Muslim Women Activists and the Question of Agency

Gender & Society December 2014 28: 824-846, first published on September 9, 2014

 

Catherine Bolzendahl

Opportunities and Expectations: The Gendered Organization of Legislative Committees in Germany, Sweden, and the United States

Gender & Society December 2014 28: 847-876, first published on August 1, 2014

 

Éléonore Lépinard

Doing Intersectionality: Repertoires of Feminist Practices in France and Canada

Gender & Society December 2014 28: 877-903, first published on July 25, 2014

 

Kristin Natalier and Belinda Hewitt

Separated Parents Reproducing and Undoing Gender Through Defining Legitimate Uses of Child Support

Gender & Society December 2014 28: 904-925, first published on August 19, 2014

 

Book Reviews

Bethany L. Brown

Book Review: Into the Fire: Disaster and the Remaking of Gender by Shelley Pacholok

Gender & Society December 2014 28: 926-928, first published on March 13, 2014

 

Jennifer L. Martin

Book Review: The Rise of Women: The Growing Gender Gap in Education and What It Means for American Schools by Thomas A. Diprete and Claudia Buchmann

Gender & Society December 2014 28: 928-929, first published on March 18, 2014

 

Kylie Parrotta

Book Review: Sexual Minorities in Sports: Prejudice at Play edited by Melanie L. Sartore-Baldwin

Gender & Society December 2014 28: 930-932, first published on March 21, 2014

 

Marybeth C. Stalp

Book Review: The Marginalized Majority: Media Representation and Lived Experiences of Single Women by Kristie Collins

Gender & Society December 2014 28: 932-934, first published on March 17, 2014

 

Catherine Mobley

Book Review: Our Roots Run Deep as Ironweed: Appalachian Women and the Fight for Environmental Justice by Shannon Elizabeth Bell

Gender & Society December 2014 28: 934-936, first published on April 25, 2014

 

Laura S. Logan

Book Review: Compassionate Confinement: A Year in the Life of Unit C by Laura S. Abrams and Ben Andersen-Nathe

Gender & Society December 2014 28: 936-938, first published on April 25, 2014

 

Laura V. Heston

Book Review: Queering Marriage: Challenging Family Formation in the United States by Katrina Kimport

Gender & Society December 2014 28: 938-940, first published on April 22, 2014

 

Emily S. Mann

Book Review: Amigas y Amantes: Sexually Nonconforming Latinas Negotiate Family by Katie L. Acosta

Gender & Society December 2014 28: 940-942, first published on June 23, 2014

Katie Jarvis

Assistant Professor of History at the University of Notre Dame. Je suis maître de conférences en histoire à l'University of Notre Dame. Mes recherches portent sur des marchandes parisiennes qui s’appellent les Dames des Halles pendant la Révolution française. En les utilisant comme un prisme, je demande comment les révolutionnaires ont négocié la double croissance des aspirations démocratiques et le capitalisme à travers leur métier quotidien. J’examine la façon dont les Dames ont inventé une notion de citoyenneté naissante qui a eu le travail, plutôt que le sexe, comme la base. En même temps, j'analyse comment les révolutionnaires ont débattu le rôle politique des classes populaires par les marchandes en détail. La nation française - et une grande partie de l'Europe – s’accapareraient dans ces problèmes pour des décennies.

More Posts - Website

Follow Me:
LinkedIn

Publication : revisiter « l’échange économico-sexuel », concept essentiel de Paola Tabet

Un ouvrage collectif, dirigé par Christophe Broqua et Catherine Deschamps et intitulé L’échange économico-sexuel, remet en lumière l’originalité et la pertinence des analyses de l’anthropologue féministe, Paola Tabet qui contesta dès les années 1980 la distinction convenue entre sexualité « ordinaire » et sexualité « commerciale ». Comme l’éditeur l’écrit dans sa présentation : « le regard de chercheurs de terrain montre combien sont ténues les frontières qui séparent intérêts et sentiments, contraintes et plaisirs, égalité et domination. En définitive, les transactions sexuelles apparaissent conditionnées par des rapports de pouvoir où interviennent en particulier la classe sociale, la « race », l’âge ou l’orientation sexuelle. »
Table des matières :
Christophe BROQUA et Catherine DESCHAMPS
Transactions sexuelles et imbrication des rapports de pouvoir
Paola TABET
Échange économico-sexuel et continuum
Pascale ABSI
La valeur de l’argent dans les maisons closes de Bolivie
Julie CASTRO
L’épaisseur des transactions. Regard croisé sur la sexualité prémaritale et la « prostitution » au Mali
Thomas FOUQUET
La clandestinité comme stratégie. Sur la « sexualité transactionnelle » à Dakar
Françoise GRANGE OMOKARO
Monétarisation de la sexualité et des sentiments en Afrique
Gianfranco REBUCINI
Économie des plaisirs et des échanges « sexuels » entre hommes au Maroc
Corinne CAUVIN VERNER
Tomber amoureuse d’un homme bleu. Du coup de foudre en situation touristique au Sahara
Christine SALOMON
Intimités mondialisées entre « vieilles Blanches » et « jeunes Black ». Rêve, argent, sexe et sentiments (France, Sénégal)
Mélanie GOURARIER
Quand les hommes veulent être le prix de l’échange (France)
Philippe COMBESSIE
Femmes seules en milieu « libertin » (France, Allemagne, Belgique, Espagne)
Fatiha MAJDOUBI
Miss Visa. Transactions et noces de papiers pour hommes forcés
Gwenola RICORDEAU
La globalisation du marché matrimonial vue des Philippines
Sébastien ROUX
Les larmes de Fon. Sexe, tourisme et affects en Thaïlande
Rose-Marie LAGRAVE
Postface

Dernier numéro de la revue Sociétés contemporaines

Sociétés contemporaines

N° 94, 2014/2

Genre et nation : Approches sociologiques

Amélie Le Renard, Elisabeth Marteu (dir.)

Dans différents contextes, le genre se trouve aujourd’hui placé au centre de la promotion des identités nationales dites démocratiques, libérales et/ou progressistes. Un dossier pour comprendre comment ces reconfigurations s’opèrent à travers l’étude de trois univers professionnels et/ou associatifs articulant dans leur hiérarchie les notions de genre, de classe, de race (un centre de rétention pour étrangers en Allemagne, une entreprise multinationale implantée en Arabie Saoudite et une ONG œuvrant pour l’égalité hommes-femmes au Tadjikistan) afin de mettre en lumière la manière dont les questions de genre peuvent être un enjeu de pouvoir et de légitimation non seulement à l’échelle nationale mais également internationale.

Sommaire 

Amélie Le Renard, Élisabeth Marteu: « Introduction »

Mathilde Darley, « Les coulisses de la nation. Assignations genrées et racialisées dans les pratiques d’assistance aux étrangers en situation irrégulière »

Amélie Le Renard, « « On n’est pas formatés comme ça en Occident ». Masculinités en compétition, normes de genre et hiérarchies entre nationalités dans une multinationale du Golfe »

Lucia Direnberger, »Genre, religion et nation au sein des ONG de prévention de violence domestique au Tadjikistan »

Clyde Plumauzille

Docteure en histoire de l’Université Paris 1 et allocataire postdoctorante de l'Institut Emilie du Châtelet, mes recherches portent sur les économies intimes des classes populaires féminines à l'époque moderne et contemporaine.

More Posts - Website

Dernier numéro de la revue Genre, sexualité et société, printemps 2014

Explorer et faire bouger les frontières sexuelles avec le dernier numéro de la revue Genre, sexualité et société, Parias sexuels.
Numéro sous la direction de Rostom Mesli et Mathieu Trachman
The Leather Last Supper
  • Présentation

    • Rostom Mesli et Mathieu Trachman
      Introduction [Texte intégral]
  • Dossier

    • David M. Halperin
      Chronique d’un scandale [Texte intégral]
      Diary of a Scandal
    • Aurore Le Mat
      L’homosexualité, une « question difficile ». Distinction et hiérarchisation des sexualités dans l’éducation sexuelle en milieu scolaire [Texte intégral]
      Homosexuality, a “difficult question”. Classification and hierarchical organization of homosexuality and heterosexuality in sex education curricula
    • Jean Bérard
      De la libération des enfants à la violence des pédophiles. La sexualité des mineurs dans les discours politiques des années 1970 [Texte intégral]
      From Children’s Liberation to Pedophiles’ Abuse. Underage Sex in 1970s Political Discourses
    • Pierre Brasseur
      Une vocation à aimer l’invalide. La mobilisation ratée de Jean Adnet [Texte intégral]
      A calling to love the disabled. Jean Adnet and the failure to mobilize
    • Yolande Cohen
      De parias à victimes. Mobilisations féministes sur la prostitution en France et au Canada (1880-1920) [Texte intégral]
      From pariahs to victims. Feminist mobilizations on prostitution in France and Canada (1880-1920)
    • Karine Espineira et Maud-Yeuse Thomas
      Les trans comme parias. Le traitement médiatique de la sexualité des personnes trans en France [Texte intégral]
      Trans People as Pariahs. The Treatment of Trans People’s Sexuality by the French Media
    • Etienne Meunier
      « No guys with attitude ». Sociabilité et hiérarchie sexuelle dans une sex party gaie de New York [Texte intégral]
      “No Guys with Attitude”. Sexual Sociability and Hierarchy in a NYC Private Gay Sex Party
    • Geoff Mains
      « Vue d’un sling » [Texte intégral]
      « A View From a Sling »

Clyde Plumauzille

Docteure en histoire de l’Université Paris 1 et allocataire postdoctorante de l'Institut Emilie du Châtelet, mes recherches portent sur les économies intimes des classes populaires féminines à l'époque moderne et contemporaine.

More Posts - Website

Gender & History fête sa 25ème année avec un numéro virtuel et des articles gratuits

 

Gender & History 25th Anniversary Virtual Issue

http://onlinelibrary.wiley.com/journal/10.1111/%28ISSN%291468-0424/homepage/gender___history_25yr_virtual_issue.htm

2013 marks the 25th anniversary of Gender & History. To celebrate this milestone for the journal, a new virtual issue has been created featuring highlights from the past 25 years. The virtual issue features articles, audio clips, commentary and an interview with the founding editor Leonore Davidoff.

Introduction
Click here to read the introduction to the 25th anniversary virtual issue by Lynn Abrams, Eleanor Gordon and Alexandra Shepard

Video Interview
Kate Barclay Interviews Leonore Davidoff, founding editor of Gender & History
Click here to watch the interview
Click here to read the transcript

Article Highlights from Twenty-five years of Gender & History

Judith M. Bennett, ‘Feminism and History’, Gender & History 1:3 (1989) pp. 251-72
Commentary by Pam Sharpe- Click here

Julia Smith, ‘Did Women Have a Transformation of the Roman World?’ Gender & History 12:3 (2000), pp. 552-71.
Audio Commentary, Lynn Abrams talks to Julia Smith- Click here
Transcript, Lynn Abrams talks to Julia Smith- Click here

Merry E. Wiesner-Hanks, ‘Do Women Need the Renaissance? Gender, Change and Periodisation’, Gender & History 20:3 (2008), pp. 539-57.
Commentary by Garthine Walker- Click here

Karen Harvey, ‘The Substance of Sexual Difference: Change and Persistence in Representations of the Body in Eighteenth-Century England’, Gender & History 14:2 (2002), pp. 202-23.
Audio Commentary, Alexandra Shepard talks to Karen Harvey- Click here
Transcript, Alexandra Shepard talks to Karen Harvey- Click here

Kathleen Canning, ‘The Body as Method? Reflections on the Place of the Body in Gender History’ Gender & History 11:3, (1999), pp. 499-513.
Commentary by Kathleen Canning- Click here

Michele Mitchell, ‘Silences Broken, Silences Kept: Gender and Sexuality in African-American History’, Gender & History, 11:3 (1999), pp. 433-44.
Commentary by Michele Mitchell- Click here

Mrinalini Sinha, ‘Giving Masculinity a History: Some Contributions From the Historiography of Colonial India’, Gender & History 11:3 (1999), pp445-60.
Commentary by Clare Midgley- Click here

Toby L. Ditz, ‘The New Men’s History and the Peculiar Absence of Gendered Power: Some Remedies from Early American Gender History’, Gender & History 16:1 (2004), pp. 1-35
Commentary by Ruth Karras- Click here

Rebecca Rogers, ‘Telling Stories about the Colonies: British and French Women in Algeria in the Nineteenth Century’, Gender & History 21:1 (2009) pp. 39-59.
Commentary by Rebecca Rogers- Click here

Jeanne Boydston, ‘Gender as a Question of Historical Analysis: Gender, Change and Periodisation’, Gender & History 20:3, (2008), pp. 558–83.
Commentary by Tracey Deutsch- Click here

 

Katie Jarvis

Assistant Professor of History at the University of Notre Dame. Je suis maître de conférences en histoire à l'University of Notre Dame. Mes recherches portent sur des marchandes parisiennes qui s’appellent les Dames des Halles pendant la Révolution française. En les utilisant comme un prisme, je demande comment les révolutionnaires ont négocié la double croissance des aspirations démocratiques et le capitalisme à travers leur métier quotidien. J’examine la façon dont les Dames ont inventé une notion de citoyenneté naissante qui a eu le travail, plutôt que le sexe, comme la base. En même temps, j'analyse comment les révolutionnaires ont débattu le rôle politique des classes populaires par les marchandes en détail. La nation française - et une grande partie de l'Europe – s’accapareraient dans ces problèmes pour des décennies.

More Posts - Website

Follow Me:
LinkedIn

Dernier numéro de la revue Clio, Les lois genrées de la guerre

couv_Clio_39

À l’occasion de la parution du n°39 de CLIO, Femmes, Genre, Histoire, la revue porte son regard sur les femmes et les conflits. Depuis la fin du XXe siècle, l’étude de cette thématique a été renouvelée par l’approche anthropologique du fait guerrier, par une attention à l’intime et par la focale sur les sorties de guerre. La dénonciation de la violence sexuelle et la protection des populations civiles ont été de plus en plus prises en compte au niveau international. Ainsi, depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, les violences faites aux femmes et la mixité croissante de la sphère militaire ont constitué un marqueur fluctuant de ce que l’on nomme « les lois de la guerre ».

Sommaire du dossier coordonné par Fabrice Virgili:

• Philippe Clancier, « Hommes guerriers et femmes invisibles, le choix des scribes dans le Proche-Orient ancien »
• Sophie Cassagnes-Brouquet, « Au service de la guerre juste. Mathilde de Toscane (XIe-XIIe siècle) »
• Mariana Muravyeva, « “Ni pillage ni viol sans ordre préalable”. Codifier la guerre dans l’Europe moderne »
• Régis Schlagdenhauffen, « Désirs condamnés : punir les « homosexuels » en Alsace annexée (1940-1945) »
• Alain Blum & Amandine Regamey, « Le héros et la martyre ou le viol effacé (Lituanie 1944-2000) »
• Christine Lévy, « Le Tribunal international des femmes de Tokyo en 2000 : une réponse féministe au révisionnisme ? »

Plus d’infos sur http://clio.revues.org/

 

Clyde Plumauzille

Docteure en histoire de l’Université Paris 1 et allocataire postdoctorante de l'Institut Emilie du Châtelet, mes recherches portent sur les économies intimes des classes populaires féminines à l'époque moderne et contemporaine.

More Posts - Website

Dernier numéro de la revue: Gender, Work & Organization (July 2014)

Dernier numéro de la revue: Gender, Work & Organization

http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/gwao.2014.21.issue-4/issuetoc

July 2014; 21 (4)

Le Sommaire:

The Scrutinized Priest: Women in the Church of England Negotiating Professional and Sacred Clothing Regimes

Sarah-Jane Page

 

Female Part-Time Managers: Careers, Mentors and Role Models

Susan Durbin and Jennifer Tomlinson

 

Imagining Gender Research: Violence, Masculinity, and the Shop Floor

Rafael Alcadipani and Maria Jose Tonelli

 

Access to Networks in Genderized Contexts: The Construction of Hierarchical Networks and Inequalities in Feminized, Caring and Masculinized, Technical Occupations

Tina Forsberg Kankkunen

 

Upsetting ‘Others’ in the Netherlands: Narratives of Muslim Turkish Migrant Businesswomen at the Crossroads of Ethnicity, Gender and Religion

Caroline Essers and Deirdre Tedmanson

 

Doing Gender, Practising Politics: Workplace Cultures in Local and Devolved Government

Nickie Charles

Katie Jarvis

Assistant Professor of History at the University of Notre Dame. Je suis maître de conférences en histoire à l'University of Notre Dame. Mes recherches portent sur des marchandes parisiennes qui s’appellent les Dames des Halles pendant la Révolution française. En les utilisant comme un prisme, je demande comment les révolutionnaires ont négocié la double croissance des aspirations démocratiques et le capitalisme à travers leur métier quotidien. J’examine la façon dont les Dames ont inventé une notion de citoyenneté naissante qui a eu le travail, plutôt que le sexe, comme la base. En même temps, j'analyse comment les révolutionnaires ont débattu le rôle politique des classes populaires par les marchandes en détail. La nation française - et une grande partie de l'Europe – s’accapareraient dans ces problèmes pour des décennies.

More Posts - Website

Follow Me:
LinkedIn

Joan W. Scott ou l’histoire critique des inégalités

Clyde Plumauzille, « Joan W. Scott ou l’histoire critique des inégalités », La Vie des idées, 17 juin 2014.

Source: Culture on the Edge. Studies on Identity Formation, http://edge.ua.edu/russell-mccutcheon/the-evidence-of-experience/

« Depuis plus de trente ans, Joan Scott informe et transforme notre histoire comme notre façon de faire de l’histoire et nous oblige à repenser nos catégories, à déplacer notre regard. De la lutte des classes à la différence des sexes en passant par l’émancipation sexuelle et la question raciale, elle propose une analyse critique des rhétoriques républicaines pour déjouer les formes naturalisées de l’inégalité. »

A l’heure de l’offensive contre ladite « théorie du genre », retour sur un parcours épitstémologique salutaire.

http://www.laviedesidees.fr/Joan-W-Scott-ou-l-histoire.html

 

Voir également

« History Trouble, Entretien avec Joan Scott »Vacarmes, 2014.

 

Clyde Plumauzille

Docteure en histoire de l’Université Paris 1 et allocataire postdoctorante de l'Institut Emilie du Châtelet, mes recherches portent sur les économies intimes des classes populaires féminines à l'époque moderne et contemporaine.

More Posts - Website

Parution : Christelle Avril – Les aides à domicile : un autre monde populaire

Christelle Avril, maîtresse de conférences à l’université Paris-XIII et chercheuse au laboratoire IRIS, que nous avions reçu dans le séminaire Genre et classes populaires en mai 2013, publie l’ouvrage tiré de sa thèse de doctorat en sociologie à la Dispute. A partir d’une enquête quantitative et qualitative sur les aides à domicile, ce livre intitulé « Les aides à domicile : un autre monde populaire » participe à enrichir la compréhension sociologique des mondes populaires contemporains. Croisant classe, sexe, et race, elle aborde de front la complexité interne des positionnements sociaux des individu-e-s au sein des classes populaires.

Présentation de l’éditeur :

« Plus de cinq cent mille femmes travaillent comme aides à domicile en France ; ce chiffre ne cesse d’augmenter face aux besoins croissants des personnes âgées et des familles. Mais qui sont ces femmes – parce que ce sont essentiellement des femmes – et quelles sont leurs conditions d’existence ? Sait-on vraiment en quoi consiste leur travail quotidien ? Que signifie pour elles travailler auprès de personnes âgées ?

Christelle Avril, sociologue, maîtresse de conférences à l’université Paris-XIII et chercheuse au laboratoire IRIS, travaille sur l’articulation entre classe, genre et « race » dans une perspective résolument empirique et en multipliant les méthodes d’enquête et d’analyse. Elle éclaire l’univers des femmes des milieux populaires en partant, de façon inédite, de la scène professionnelle.

L’auteure révèle ainsi parmi ces travailleuses du bas de l’échelle sociale de profondes divisions qui différencient les attitudes de classe, opposent immigrées et non immigrées, ou encore distinguent les conceptions de l’identité féminine.

Fondé sur une enquête de terrain extrêmement riche et sur des données chiffrées, cet ouvrage, dont Olivier Schwartz souligne dans sa postface l’importance et l’audace, éclaire les rapports et les tensions qui mettent en mouvement l’ensemble de la société. »

Table des matières :

Introduction
Prendre au sérieux le travail des aides à domicile
Entrer dans l’univers des femmes de milieux populaires
Mettre en lumière des styles de féminité
Étudier les relations interraciales
Plan du livre
Première partie : Travail, position, positionnements
Chapitre premier. Les conditions et les cadres de travail
Travailler dans des domiciles
Travailler avec le bureau
L’enquête de terrain et l’enquête statistique
Chapitre II. Les conditions symboliques de travail
L’enquête sociohistorique
Dotées d’une mission sociale et sanitaire (années 1960-1980)
La perte du mandat (années 1990-2000)
La mise en cause de la licence (années 1990-2000)
Une professionnalisation managériale
Chapitre III. La position des aides à domicile dans l’espace social  
La position actuelle des aides à domicile
Une approche dynamique de la position sociale
Chapitre IV. Les positionnements pluriels et concurrents face au travail   
Façonner son travail
Deux positionnements en interdépendance
Deuxième partie : Tournées vers un certain pôle des milieux populaires
Chapitre V. Une conception du travail acceptable
Le rôle joué par l’image de ce travail
La virilité au féminin
Paraître « féminine » au travail
Chapitre VI. Nous et elles
Les contours spécifiques du « nous » dans le secteur
 « Elles » : les femmes aux diplômes généraux
 « Elles » : les collègues « noires » et « arabes »
Chapitre VII. Socialisées à leur univers de référence 
Une alliée principale
La sélection sociale et la modulation de l’investissement relationnel
Une sociabilité commune
Des dispositions domestiques partagées
« Faire à la place de »
Chapitre VIII. Un style de féminité affilié aux milieux populaires   
Un corps « racisant »
Un rapport au vieillissement socialement situé
Troisième partie : Tournées vers un certain pôle des classes moyennes-supérieures
Chapitre IX. Une conception du travail transgressive
La soumission et le conformisme de la nécessité
Des femmes fières de leur travail
Des signes d’une conception différente des genres
Se faire plaisir
Chapitre X. Des légitimités professionnelles 
Forcer le respect
Un investissement indifférent au genre
Des professionnelles de la vieillesse
Chapitre XI. La légitimation sociale : une alliance avec les femmes diplômées 
Un écart social et des affinités professionnelles
Une alliance concrète
Entre management et solidarité au féminin
Chapitre XII. Un style de féminité sous contraintes  
Une position sociale façonnée par la dimension raciale
Un autre style de féminité
Conclusion 
Défaire les clichés
Le changement social à partir de l’étude des aides à domicile
Vers des perspectives politiques
Postface. Richesse d’un livre, par Olivier Schwartz

 

Dernier numéro de la revue: Gender & Society, June 2014

Dernier numéro de la revue: Gender & Society

 

http://gas.sagepub.com/content/28/3.toc

June 2014; 28 (3)

Le Sommaire:

Heather R. Hlavka

Normalizing Sexual Violence: Young Women Account for Harassment and Abuse

 

Michela Musto

Athletes in the Pool, Girls and Boys on Deck: The Contextual Construction of Gender in Coed Youth Swimming

 

Amy M. Denissen and Abigail C. Saguy

Gendered Homophobia and the Contradictions of Workplace Discrimination for Women in the Building Trades

 

Chenoa A. Flippen

Intersectionality at Work: Determinants of Labor Supply among Immigrant Latinas

 

Reginald A. Byron and Vincent J. Roscigno

Relational Power, Legitimation, and Pregnancy Discrimination

 

Samantha Majic

Beyond “Victim-Criminals”: Sex Workers, Nonprofit Organizations, and Gender Ideologies

 

Julie A. Kmec

Book Review: Opportunity Denied: Limiting Black Women to Devalued Work by Enobong Hannah Branch

 

Denise Benoit Scott

Book Review: Informal Labor, Formal Politics, and Dignified Discontent in India by Rina Agarwala

 

Sharyn Roach Anleu

Book Review: Gender & Justice: Why Women in the Judiciary Really Matter by Sally J. Kenney

 

Tiantian Zheng

Book Review: Cosmopolitan Sex Workers: Women and Migration in a Global City, by Christine B.N. Chin

 

Patricia O’Brien

Book Review: Incarcerated Mothers: Oppression and Resistance edited by Gordana Eljdupovic and Rebecca

Jaremko Bromwich

 

Amy Armenia

Book Review: Caring Democracy: Markets, Equality, and Justice by Joan C. Tronto

 

Amy Brainer

Book Review: The Marrying Kind? Debating Same-Sex Marriage within the Lesbian and Gay Movement edited by Mary Bernstein and Verta Taylor

 

Emily Kazyak

Book Review: Just Queer Folks: Gender and Sexuality in Rural America by Colin R. Johnson

 

Tina Jiwatram-Negrón

Book Review: Rape Is Rape: How Denial, Distortion, and Victim Blaming Are Fueling a Hidden Acquaintance; Rape Crisis by Jody Raphael

 

Katie Jarvis

Assistant Professor of History at the University of Notre Dame. Je suis maître de conférences en histoire à l'University of Notre Dame. Mes recherches portent sur des marchandes parisiennes qui s’appellent les Dames des Halles pendant la Révolution française. En les utilisant comme un prisme, je demande comment les révolutionnaires ont négocié la double croissance des aspirations démocratiques et le capitalisme à travers leur métier quotidien. J’examine la façon dont les Dames ont inventé une notion de citoyenneté naissante qui a eu le travail, plutôt que le sexe, comme la base. En même temps, j'analyse comment les révolutionnaires ont débattu le rôle politique des classes populaires par les marchandes en détail. La nation française - et une grande partie de l'Europe – s’accapareraient dans ces problèmes pour des décennies.

More Posts - Website

Follow Me:
LinkedIn

Dernier numéro de la revue: Journal of Women’s History, Summer 2014

Dernier numéro de la revue: Journal of Women’s History

http://muse.jhu.edu/journals/journal_of_womens_history/toc/jowh.26.2.html

Volume 26, Number 2, Summer 2014

 

Feminists in the Global West: Advances, Reversals, and Persistence

Jean Quataert, Leigh Ann Wheeler

 

Wollstonecraft as an International Feminist Meme

Eileen Hunt Botting, Christine Carey Wilkerson, Elizabeth N. Kozlow

 

Feminism and Fatherhood in Western Europe, 1900–1950s

Ann Taylor Allen

 

Transnational Pan-American Feminism: The Friendship of Bertha Lutz and Mary Wilhelmine Williams, 1926–1944

Katherine M. Marino

 

“A Rainbow of Women”: Diversity and Unity at the 1977 U.S. International Women’s Year Conference

Doreen J. Mattingly, Jessica L. Nare

 

“The Hand that Rocks the Cradle Should Rock the U. of C.”: The Faculty Wife and the Feminist Era

Katherine Turk

 

Getting to the Heart of Science: Rosalie Bertell’s Eco-Feminist Approach to Science and Anti-Nuclear Activism

Lisa Rumiel

 

Book Reviews

Women, Revolution, and the Making of a New Nation

Kim Cary Warren

 

Goodnight Ladies

Ann M. Little

 

Women and Welfare in the United States

Miriam Cohen

 

Breaching the Wall: Beyond the Convent in Catholic Reformation Europe

Lynn Wood Mollenauer

 

“Tapestries of Contacts”: Transnationalizing Women’s History

Francisca de Haan

Katie Jarvis

Assistant Professor of History at the University of Notre Dame. Je suis maître de conférences en histoire à l'University of Notre Dame. Mes recherches portent sur des marchandes parisiennes qui s’appellent les Dames des Halles pendant la Révolution française. En les utilisant comme un prisme, je demande comment les révolutionnaires ont négocié la double croissance des aspirations démocratiques et le capitalisme à travers leur métier quotidien. J’examine la façon dont les Dames ont inventé une notion de citoyenneté naissante qui a eu le travail, plutôt que le sexe, comme la base. En même temps, j'analyse comment les révolutionnaires ont débattu le rôle politique des classes populaires par les marchandes en détail. La nation française - et une grande partie de l'Europe – s’accapareraient dans ces problèmes pour des décennies.

More Posts - Website

Follow Me:
LinkedIn

Dictionnaire Genre et Science politique: outil de travail d’intérêt majeur

Catherine Achin, Laure Bereni (dir.), Dictionnaire genre & science politique. Concepts, objets, problèmes, Paris, Les Presses de Sciences Po, 2013, 700 p.

Sous la direction de Catherine Achin et Laure Bereni, ce dictionnaire collectif synthétise constitue un jalon important dans le développement des études de genre au sein des sciences sociales en France. Paru en pleine controverse sur la soi-disant « théorie du genre », cette publication permet un état des savoirs plus que salutaire.

L’intersectionnalité des catégories de la différence et la mise au jour de la construction mutuelle des rapports sociaux constituent un des fils rouges de ce dictionnaire qui propose un  éclairage systématique du double processus de production et de productivité politiques du genre. Le compte-rendu qu’en fait Lucas Monteil sur le site la Vie des idées est à cet égard lumineux: http://www.laviedesidees.fr/Le-genre-le-politique-et-les.html.

Difficile d’y résister.

Clyde Plumauzille

Docteure en histoire de l’Université Paris 1 et allocataire postdoctorante de l'Institut Emilie du Châtelet, mes recherches portent sur les économies intimes des classes populaires féminines à l'époque moderne et contemporaine.

More Posts - Website