Appel à communication: Social Science History Association Conference: “Organizing Powers”

Appel à communication: Social Science History Association Conference:

 “Organizing Powers”

Chicago, IL, USA

 November 21-24, 2013

Submission Deadline: 15 February 2013

Des organisatrices du réseau “Women, Gender, and Sexuality”:

“Please consider proposing panels that fit under the broad umbrella of our network women, gender & sexuality.  If you like more specific guidance, the general topic of the conference is “organizing powers” (see http://www.ssha.org/pdfs/SSHA_2013_CFP.pdf). In addition, topics raised at this year’s network meeting included:

Re-evaluating the sexual revolution from women, gender and sexuality perspectives; The organizing power of affect; The organizing power of color; The organizing powers of feminisms; Re-evaluating the socio-cultural effects of feminisms; Gendering and sexualization as structuring instruments of power; The relationship between feminism and revolution; Gender and labor organizing; Women and consumer activism; The Men’s movement; Re-organizing power relations; Gender organizing prison; LGBT, marriage: re-organizing power? Gender-segregation as organizing power; The relationship between household and state.

These are suggestions only – we are happy to consider all themes that fit within our network.

The deadline for submissions is February 15, 2013!  For instructions on how to upload panel and individual paper proposals please go to: http://www.ssha.org/conference-submission.”

SSHA

 

Katie Jarvis

Assistant Professor of History at the University of Notre Dame. Je suis maître de conférences en histoire à l'University of Notre Dame. Mes recherches portent sur des marchandes parisiennes qui s’appellent les Dames des Halles pendant la Révolution française. En les utilisant comme un prisme, je demande comment les révolutionnaires ont négocié la double croissance des aspirations démocratiques et le capitalisme à travers leur métier quotidien. J’examine la façon dont les Dames ont inventé une notion de citoyenneté naissante qui a eu le travail, plutôt que le sexe, comme la base. En même temps, j'analyse comment les révolutionnaires ont débattu le rôle politique des classes populaires par les marchandes en détail. La nation française - et une grande partie de l'Europe – s’accapareraient dans ces problèmes pour des décennies.

More Posts - Website

Follow Me:
LinkedIn


A propos Katie Jarvis

Assistant Professor of History at the University of Notre Dame. Je suis maître de conférences en histoire à l'University of Notre Dame. Mes recherches portent sur des marchandes parisiennes qui s’appellent les Dames des Halles pendant la Révolution française. En les utilisant comme un prisme, je demande comment les révolutionnaires ont négocié la double croissance des aspirations démocratiques et le capitalisme à travers leur métier quotidien. J’examine la façon dont les Dames ont inventé une notion de citoyenneté naissante qui a eu le travail, plutôt que le sexe, comme la base. En même temps, j'analyse comment les révolutionnaires ont débattu le rôle politique des classes populaires par les marchandes en détail. La nation française - et une grande partie de l'Europe – s’accapareraient dans ces problèmes pour des décennies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.