Allocations doctorales et post-doctorales : Femmes, sexe, genre, discriminations

Dans le cadre de la subvention que lui accorde la Région Île-de-France, le DIM «Genre, Inégalités, Discriminations» (GID) lance le 3 décembre deux appels à candidatures pour l’attribution d’allocations doctorales et post-doctorales.

L’Institut Émilie du Châtelet (IEC) coordonne la sélection du pôle «Genre» et l’Alliance de Recherche sur les Discriminations (ARDIS) celle du pôle «Discriminations» du programme scientifique du DIM «Genre, Inégalités, Discriminations».

Ces allocations sont destinées à soutenir des recherches menées dans un établissement de recherche et d’enseignement supérieur de la Région Île-de-France:

– soit sur les femmes, le sexe ou le genre

– soit sur les discriminations

 

Elles concernent toutes les disciplines.

Les candidat-es indiqueront leur préférence pour l’un des deux thèmes.

 

– Allocations doctorales : elles prennent la forme d’un contrat à durée déterminée d’une période de 36 mois (pour les étudiant-es qui s’inscriront en 1ère année de thèse) et 24 mois (pour celles et ceux qui s’inscriront en 2e année). Le salaire mensuel net est de 1 450 € minimum.

– Allocations post-doctorales : elles prennent la forme d’un contrat à durée déterminée, d’une durée de 12 à 18 mois, pour un salaire mensuel net minimum de 2100 €.

La date limite de renvoi des dossiers est fixée au 30 janvier 2013.

Plus d’infos ICI.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.