Appel à communications, en anglais et en français: International Conference on “Women’s Histories: the Local and the Global,”

International Conference on “Women’s Histories: the Local and the Global,”

Appel à communications, en anglais et en français:

International Conference on “Women’s Histories: the Local and the Global,” organisé par The International Federation for Research in Women’s History (IFRWH) and the Women’s History Network, UK

http://www.ifrwh2013conf.org.uk/submit-paper

International Federation for Research in Women’s History and Women’s History Network, UK: call for papers for International Conference on ‘Women’s Histories: the Local and the Global’ to be held 29th August to 1st September 2013 at Sheffield Hallam University, Sheffield, UK.

This international conference will explore the history of women worldwide, from archaic to contemporary periods. Engaging with the recent global and transnational turns in historical scholarship, it will examine the ways in which histories of women can draw on and reshape these approaches to understanding the past. It will focus on developing gendered histories of globalisation that explore the complex interplay between the local and the global, and on exploring the relationship between nation-based traditions of womens history writing and transnational approaches which examine connections and comparisons between womens lives in different localities. Key questions to be addressed are:

How can women’s histories reshape our understanding of the relationship between the local and the global?

What implications does a transnational framework of analysis have for nation-based traditions of writing women’s history?

Keynote speakers will include: Mrinalini Sinha, Alice Freeman Palmer Professor of History, University of Michigan; Catherine Hall, Professor of Modern British Social and Cultural History, University College London.

Strand themes:

You are invited to submit proposals for individual papers or panels (3 papers plus commentator) relating to the following strands:

1. The impact of global change on women’s lives in specific localities.

2. Relations between women in the context of global inequalities of power.

3. Women’s local responses and resistances to imperialism and globalisation.

4. Women, migrations, diasporas.

5. Empires at home: women in imperial metropoles.

6. Women as local producers, traders and consumers in a globalising economy.

7. Women’s life histories and personal relationships across geo-political divides.

8. Women’s involvement in transnational networks.

9. National women’s histories in comparative perspective.

10. Teaching women’s history in a globalising world.

11. The place of the global in local, community and public histories of women.

Conference languages: English and French

http://www.ifrwh2013conf.org.uk/submit-paper

Katie Jarvis

Assistant Professor of History at the University of Notre Dame. Je suis maître de conférences en histoire à l'University of Notre Dame. Mes recherches portent sur des marchandes parisiennes qui s’appellent les Dames des Halles pendant la Révolution française. En les utilisant comme un prisme, je demande comment les révolutionnaires ont négocié la double croissance des aspirations démocratiques et le capitalisme à travers leur métier quotidien. J’examine la façon dont les Dames ont inventé une notion de citoyenneté naissante qui a eu le travail, plutôt que le sexe, comme la base. En même temps, j'analyse comment les révolutionnaires ont débattu le rôle politique des classes populaires par les marchandes en détail. La nation française - et une grande partie de l'Europe – s’accapareraient dans ces problèmes pour des décennies.

More Posts - Website

Follow Me:
LinkedIn


A propos Katie Jarvis

Assistant Professor of History at the University of Notre Dame. Je suis maître de conférences en histoire à l'University of Notre Dame. Mes recherches portent sur des marchandes parisiennes qui s’appellent les Dames des Halles pendant la Révolution française. En les utilisant comme un prisme, je demande comment les révolutionnaires ont négocié la double croissance des aspirations démocratiques et le capitalisme à travers leur métier quotidien. J’examine la façon dont les Dames ont inventé une notion de citoyenneté naissante qui a eu le travail, plutôt que le sexe, comme la base. En même temps, j'analyse comment les révolutionnaires ont débattu le rôle politique des classes populaires par les marchandes en détail. La nation française - et une grande partie de l'Europe – s’accapareraient dans ces problèmes pour des décennies.

1 réflexion sur « Appel à communications, en anglais et en français: International Conference on “Women’s Histories: the Local and the Global,” »

  1. Bonjour, je suis très intéressée par votre appel a contribution pour la conférence internationale sur l’histoire des femmes. Je suis titulaire d’un Master en Genre et Développement et j’ai eu l’honneur de participer et communiquer a la 6eme conférence internationale des recherches féministes en Suisse.
    J’aimerais participer ce d’autant plus que la conférence se déroulera en français et en anglais. Mais, je voudrais savoir s’il est prévu un accompagnement ou une aide pour les ressortissants des pays sous développés?
    Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.