A propos de l’intersectionalité : Engagements, rébellion et genre dans les quartiers populaires en Europe (1968-2005)

 

 

Cet ouvrage collectif foisonnant prend comme point d’entrée les émeutes urbaines qui se sont déroulées de façon récurrente dans les banlieues françaises depuis trente ans. Ces événements amorcent une réflexion bien plus large sur les classes populaires urbaines. En adoptant un point de vue « par le bas », observant davantage les individus que les institutions, les auteurs étudient les différentes formes de domination sociale (la classe, la « race », le genre) qui se donnent à voir dans ces espaces et à leur intersection. Loin de nous livrer un discours pessimiste, les chercheurs associés à cet ouvrage restent attentifs aux possibles subversions, individuelles et surtout collectives, aux « niches d’émancipation » (p. 95), aux marges de manœuvre dont peuvent disposer les dominé-e-s pour tenter d’alléger les contraintes qui pèsent sur eux.

Lire la suite du compte rendu sur la Vie des Idées

Publié sous la direction de Sophie Béroud, Boris Gobille, Abdellali Hajjat et Michelle Zancarini-Fournel, avec leurs contributions et celles de Robert Frank, Marie-Carmen Garcia, Sophie Body Gendrot, Camille Hamidi, Gérard Mauger, Foued Nasri, Andrea Rea, Valérie Sala Pala, Bettina Séverin-Barboutie, Anne Tatu Collasseau et Gilles Vieille Marchiset

Date de publication : 2011
Editeur : Editions des archives contemporaines
Nombre de pages : 221
Prix : 23 EUR
ISBN : 978-2-8130-0047-7

 

Sommaire

REBELLIONS URBAINES ET MOBILISATIONS

  • A la frontière du politique ; action et discours des “jeunes de cité” de SOS Avenir, Minguettes (1981-1983)
  • Les raisons de la colère ; sur l’émeute de novembre 2005
  • Quand les jeunes d’un quartier populaire interprètent les émeutes urbaines

GENRE ET MOBILISATIONS

  • Zaâma d’Banlieue (1979-1984) : les pérégrinations d’un collectif féminin au sein des luttes de l’immigration
  • Des mobilisations de femmes en tant que femmes “racisées” : les militantes des mouvements Ni putes ni soumises et des Indigènes de la République
  • Le loisir, moteur de la rébellion silencieuse des descendantes de l’immigration maghrébine dans les quartiers populaires en France

QUELLES ISSUES POLITIQUES ET SYNDICALES ?

  • La destruction de la cité Olivier-de-Serres à Villeurbanne (1978-1984) ; Charles Hernu précurseur de la politique de la ville ? L’ethnicité en politique ; Eléments sur le rapport au politique des jeunes issus de l’immigration dans les quartiers populaires
  • Jeunes et précaires dans l’action syndicale : modalités d’engagement et processus d’apprentissage

PERSPECTIVES EUROPEENNES COMPAREES

  • Comment expliquer l’absence de violences urbaines en Allemagne ? Mise en perspective historique
  • Les mutations des désordres urbains au Royaume-Uni au cours des trente dernières années
  • De l’usine au quartier : les luttes sociales des immigrés et de leurs descendants en Belgique

 

 

 

 

 

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.