Colloque: Je travaille, donc je suis, Le Mage à 20 ans, 4 décembre

Vendredi 4 décembre 2015

  Je travaille, donc je suis. Le Mage a 20 ans

En Sorbonne – Amphithéâtre Louis Liard – 17, rue de la Sorbonne – 75005 Paris

REDIFFUSION dans le Grand-Amphithéâtre de l’Université Paris Descartes
12, rue de l’École de Médecine – 75006 Paris

Ouverture
par Frédéric Dardel, Président de l’Université Paris Descartes

Conférence inaugurale
Angela Davis, University of California, Santa Cruz

Introduction : L’histoire du Mage

Tables rondes

  • Les forces du Mage
  • La reconfiguration/diversification des objets de recherche
  • Travail, genre et féminismes d’hier à demain

programme colloque-mage-20ans
Synthèse du colloque
Nicky Le Feuvre, Université de Lausanne

Conférence de clôture : « Faire l’histoire du travail des femmes »
Michelle Perrot, Université Paris Diderot

Pour celles ou ceux qui n’ont pas reçu de confirmation d’inscription de notre part :
Ce colloque rencontrant un très vif succès, nous ne pouvons pas vous garantir l’entrée dans l’amphi Louis Liard. Nous sommes conscientes qu’il n’existe pas de solution idéale en la matière et sommes sous la contrainte de questions administratives de gestion des salles en Sorbonne, qui ne dépendent pas de nous mais de l’Université.
Nous proposons donc une alternative en rediffusant en direct l’ensemble de la journée dans le Grand-Amphithéâtre de l’Université Paris Descartes – 12 rue de l’École de Médecine – 75006 Paris (à 5 minutes à pied de la Sorbonne). Il reste indispensable de vous inscrire pour cette rediffusion en nous renvoyant le bulletin ci-dessous dûment rempli avant le 27 novembre à: lemagea20ans@gmail.com.


Clyde Plumauzille

Docteure en histoire de l’Université Paris 1 et allocataire postdoctorante de l'Institut Emilie du Châtelet, mes recherches portent sur les économies intimes des classes populaires féminines à l'époque moderne et contemporaine.

More Posts - Website

A propos Clyde Plumauzille

Docteure en histoire de l’Université Paris 1 et allocataire postdoctorante de l'Institut Emilie du Châtelet, mes recherches portent sur les économies intimes des classes populaires féminines à l'époque moderne et contemporaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *