Après les attentats

http://img.clubic.com/07844089-photo-je-suis-charlie.jpg

Face au massacre perpétré au siège de Charlie Hebdo, le bureau de l’AHCESR (Association des historiens contemporanéistes de l’enseignement supérieur et de la recherche) a adopté la motion suivante, que le groupe Genre et Classes Populaires approuve entièrement.

« La liberté d’expression constitue le coeur de la démocratie. Tous ceux qui, par la répression étatique ou par la violence des armes, s’efforcent de la tuer portent un même nom : fascistes. En assassinant Charlie Hebdo, les auteurs du massacre du 7 janvier 2015 s’inscrivent dans la longue généalogie des anti-Lumières. Activant les bûchers, fusillant la pensée libre, remplissant les bagnes, ils ont en commun, qu’ils soient laïcs ou religieux, de vouloir imposer un totalitarisme idéologique. Nous, historiens contemporanéistes, rappelons ici le droit inaliénable de chacun à la liberté d’expression. Et nous appelons nos collègues à se joindre aux manifestations organisées le dimanche 11 janvier 2015 à travers toute la France ».

Il y a d’abord le temps de la stupeur et l’émotion collective, celui que nous vivons actuellement et qui aura comme point d’orgue la manifestation de dimanche. Viendra ensuite, nous l’espérons, celui de la réflexion collective pour faire place à une pensée complexe, nuancée mais ferme, qui ne cède pas aux amalgames et réinscrit cet atroce événement dans le temps long et dans l’espace social. Nous espérons que les universitaires, les chercheurs et les enseignants sauront faire entendre leur voix, et nous essaierons, modestement, d’en assumer notre part.

Groupe Genre et Classes Populaires

 


1 réflexion sur « Après les attentats »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.