« Colloque « Au coeur du vieillissement? Regards croisés sur le corps » , Paris le 12 et le 13 novembre prochains.

Avec ce colloque, la vieillesse devient un âge social et une temporalité privilégiés de l’analyse des rapports de genre, de classe et d’âge. Ce colloque part du corps vieillissant pour penser cet âge social en trois objectifs:

1. d’une part, de définir le « corps vieillissant » et la manière dont il peut être appréhendé. Cette définition est problématique car dans nos sociétés, aucun rite de  passage ni âge précis ne marque le début des processus de vieillissements ni l’entrée dans la(es) vieillesse(s). Néanmoins c’est le corps qui bien souvent porte les marques de la vieillesse, et par conséquent fait l’objet d’enjeux de contrôle et de maîtrise de la part des  individus vieillissants ou des médecins

2. d’autre part, de saisir les normes d’usages sociaux de ce corps vieillissant, leur production dans la tension entre le biologique et le social, et les conséquences de ces normes sur le vécu individuel des processus de vieillissements ;

3. enfin, un dernier axe s’attachera à décrire les pratiques du corps vieillissant – celles de la vie  quotidienne – et leurs évolutions au fur et à mesure que le corps se transforme ainsi que  celles causant des transformations du corps vieillissant.

En voici le passionnant programme: http://iris.ehess.fr/index.php?2598

 

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.