Appel à communications: Mères-célibataires : de la malédiction au libre-choix ?

Appel à communication JE 30 janvier 2015 CECILLE/SAGEF
Université Charles de Gaulle – Lille 3

Mères-célibataires : de la malédiction au libre-choix ?
Regard croisé France/Grande-Bretagne

Invitée d’honneur : Pat Thane, Professeure d’histoire contemporaine, Institute for Contemporary British History, Kings College, Londres. Elle est co-auteure avec Tanya Evans de Sinners? Scroungers? Saints? Unmarried Motherhood in Twentieth-Century England, Oxford, 2012.

Argumentaire: Les perceptions et les vécus de celles que nous nommons aujourd’hui « les mères isolées » se sont grandement modifiées depuis la deuxième  moitié du XXè siècle. Symboliquement, la nomination et la perception du  « phénomène », allant de la stigmatisation à l’invisibilisation  (filles-perdues, filles-mères, mères célibataires, mères isolées,  parents isolés), témoignent de cette évolution. S’il est évident que le phénomène recouvre une multitude des cas de figure différents en fonction des époques, de la culture familiale et/ou communautaire, de la religion, de la classe sociale, du niveau d’éducation, du degré d’indépendance, il est patent que la domination masculine et les  inégalités femmes-hommes sont toujours au cœur de la question.  L’actualité récente, qu’il s’agisse du scandale des 800 squelettes de  bébés découverts dans une fosse commune en Irlande début juin 2014 ou  de la controverse autour du projet de loi français sur la famille du  gouvernement Hollande, montre l’intérêt, à la fois historique et  contemporain, de revisiter cette question dans la réalité comme dans  ses représentations littéraires notamment.

Les propositions de communications (environ 300 mots), accompagnées  d’une mini bio-biblio sont à envoyer avant le 15 septembre 2014 à
Florence Binard florence.binard@eila.univ-paris-diderot.fr et à Guyonne Leduc guyonne.leduc@univ-lille3.fr

Clyde Plumauzille

Docteure en histoire de l’Université Paris 1 et allocataire postdoctorante de l'Institut Emilie du Châtelet, mes recherches portent sur les économies intimes des classes populaires féminines à l'époque moderne et contemporaine.

More Posts - Website


A propos Clyde Plumauzille

Docteure en histoire de l’Université Paris 1 et allocataire postdoctorante de l'Institut Emilie du Châtelet, mes recherches portent sur les économies intimes des classes populaires féminines à l'époque moderne et contemporaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.