Parution: Genre et Techniques, XIXe-XXIe siècle

Fabien Knittel, Pascal Raggi (dir.), Genre et Techniques (XIXe-XXIe siècle), PUR, 2013

Issu des travaux réalisés à l’occasion du colloque intitulé « genre et techniques » en 2012, ce recueil d’articles souhaite déjouer le stéréotype reliant « naturellement » technique et masculinité et, par là même, offrir une nouvelle approche à la problématique des femmes au travail. Les auteurs questionnent ainsi les façons par lesquelles le genre et sa construction affectent les techniques suivant plusieurs thématiques : la formation, la médecine, le travail ainsi que la vie quotidienne et les médias. Des perspectives intéressantes sur la question du corps féminin au travail et travaillé entre naturalisation et détermination.

PRÉSENTATION DE L’ÉDITEUR

Les objets techniques, leur manipulation, sont presque toujours renvoyés au masculin. Or, ce stéréotype n’est que partiellement vrai une fois que l’on s’est efforcé de mener une analyse fine des rapports entre genre et techniques, ambition de tous les auteurs de ce livre. Dans l’historiographie francophone, comme le lien entre genre et techniques a été rarement effectué, les principales questions à la croisée de ces deux thématiques doivent encore être étudiées et les réponses déjà apportées approfondies.
Ainsi, l’étude du rapport entre les femmes et les techniques n’est qu’une première approche qui doit être étendue dans le cadre d’une problématique plus large tenant compte de tous les aspects du genre, notamment les questions liées à la masculinité. Ces aspects méritent d’ailleurs une attention toute particulière, dans le sens où l’enseignement technique contribue à la construction d’un certain type de masculinité, reproduisant, par exemple, des différences genrées à l’école et dans les milieux professionnels.
Cet ouvrage permet de s’interroger sur une thématique innovante. Si les travaux d’historiens dominent, le sujet abordé rend néanmoins nécessaire une approche pluridisciplinaire. La sociologie, la philosophie et l’anthropologie apportent donc également ici un éclairage sur les liens qui peuvent exister entre genre et techniques.

Pour en savoir plus, retrouvez le compte-rendu de l’ouvrage fait par Anne Stelmes sur lectures.revues.org: http://lectures.revues.org/13773


Clyde Plumauzille

Docteure en histoire de l’Université Paris 1 et allocataire postdoctorante de l'Institut Emilie du Châtelet, mes recherches portent sur les économies intimes des classes populaires féminines à l'époque moderne et contemporaine.

More Posts - Website

A propos Clyde Plumauzille

Docteure en histoire de l’Université Paris 1 et allocataire postdoctorante de l'Institut Emilie du Châtelet, mes recherches portent sur les économies intimes des classes populaires féminines à l'époque moderne et contemporaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.