Lecture: Les Affranchies: franc-comtoises sans frontières

Les Affranchies : Franc-Comtoises sans frontière, sous la direction de Nella Arambasin, Presses Universitaires de Franche-Comté, 2014

À la recherche d’ »affranchies », cet ouvrage issu d’un colloque transdisciplinaire tenu à Besançon en juin 2011 et coordonné par Nella Arambasin se donne pour objectif les propos de Geneviève Fraisse à savoir « comprendre le jeu du chat et de la souris entre domination masculine et subversion féministe » par des études in situ où l’on retrouve notamment des nonnes rebelles, la coiffeuse d’Hillary Clinton ou encore les ouvrières de Lip.

Les questions d’espace, de situation et de position constituent la problématique centrale des différentes communications qui s’efforcent d’interroger l’affranchissement, la marge de manœuvre et plus généralement la capacité d’agir de femmes in situ, en interrogeant « leur implication locale, la manière dont les événements vécus sont liés aux modalités spatiales de leur déroulement/déplacement » soit leur « pratique du lieu ».

La notion de « lisière » mobilisée de façon convaincante par Nella Arambasin en introduction — dont la boîte à outils est plus que stimulante — constitue ainsi la déclinaison au spatial de cette puissance d’agir de femmes, elle renvoie à cette dialectique du « placement/déplacement » qui parcourt ce recueil, et à la volonté d’étudier l’affranchissement de ces femmes par les limites qu’elles négocient et les seuils qu’elles franchissent. « Déconstruire l’autorité : tours et détours », « Construire du lien en un lieu : l’ailleurs autrement », « Circuler entre espaces publics et privés : témoignages et sources », les titres des trois grandes parties de l’ouvrage soulignent bien le tournant spatial emprunté par ces différentes études de cas pour penser « la place » des femmes dans l’histoire.

 

Présentation de l’ouvrage en ligne.


Clyde Plumauzille

Docteure en histoire de l’Université Paris 1 et allocataire postdoctorante de l'Institut Emilie du Châtelet, mes recherches portent sur les économies intimes des classes populaires féminines à l'époque moderne et contemporaine.

More Posts - Website

A propos Clyde Plumauzille

Docteure en histoire de l’Université Paris 1 et allocataire postdoctorante de l'Institut Emilie du Châtelet, mes recherches portent sur les économies intimes des classes populaires féminines à l'époque moderne et contemporaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.