Expo: Masculin/Masculin, musée d’Orsay

Masculin.Masculin

L’homme nu dans l’art de 1800 à nos jours, Musée d’Orsay, 24 septembre 2013 – 2 janvier 2014

Cette exposition dévoile les corps et instille du trouble dans le genre masculin. De l’avènement du néoclassicisme jusqu’à nos jours, le nu masculin s’émancipe des canons académiques pour venir questionner les possibles genrés et sexuels de la société. “Sujet de dévoilement et d’érotisme” (Philippe Comar, Nu masculin: la figure de l’idéal, Catalogue de l’exposition, p. 93), la nudité masculine vient progressivement révéler des corps à la marge, des corps déviants déjouant les codes académiques et les normes de genre d’une masculinité virile et hétérosexuelle.

On peut néanmoins regretter qu’au-delà de l’exploration des frontières de la sexualité (les grilles de lecture des études genre et des études queer sont plusieurs fois mises à profit dans les panneaux de l’expo), le nu masculin n’ait pas été mobilisé dans cette exposition pour questionner les normes de classe, de race ou encore d’âge qui participent de la construction de “La” masculinité acceptée et acceptable.

 

Clyde Plumauzille

Docteure en histoire de l’Université Paris 1 et allocataire postdoctorante de l'Institut Emilie du Châtelet, mes recherches portent sur les économies intimes des classes populaires féminines à l'époque moderne et contemporaine.

More Posts - Website


A propos Clyde Plumauzille

Docteure en histoire de l’Université Paris 1 et allocataire postdoctorante de l'Institut Emilie du Châtelet, mes recherches portent sur les économies intimes des classes populaires féminines à l'époque moderne et contemporaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.