Numéro de la revue Signs consacré à l’intersectionalité

Numéro de la revue Signs consacré à l’intersectionalité

Signs, Vol. 38, No. 4, Summer 2013

Published by: The University of Chicago Press

Issue Stable URL: http://www.jstor.org/stable/10.1086/669610

 

Special Issue:

Intersectionality: Theorizing Power, Empowering Theory
Edited by Sumi Cho, Kimberlé Williams Crenshaw, and Leslie McCall

 

Toward a Field of Intersectionality Studies: Theory, Applications, and Praxis(pp. 785-810)

Sumi Cho, Kimberlé Williams Crenshaw, and Leslie McCall

 

Colorblind Intersectionality(pp. 811-845)

Devon W. Carbado

 

From Patriarchy to Intersectionality: A Transnational Feminist Assessment of How Far We’ve Really Come(pp. 847-867)

Vrushali Patil

 

Unsafe Travel: Experiencing Intersectionality and Feminist Displacements(pp. 869-892)

Gail Lewis

 

Intersectional and Cross-Movement Politics and Policies: Reflections on Current Practices and Debates(pp. 893-915)

Mieke Verloo

 

Intersectionality as a Social Movement Strategy: Asian Immigrant Women Advocates(pp. 917-940)

Jennifer Jihye Chun, George Lipsitz, and Young Shin

 

Identity Categories as Potential Coalitions(pp. 941-965)

Anna Carastathis

Transnational Feminist Crossings: On Neoliberalism and Radical Critique(pp. 967-991)

Chandra Talpade Mohanty

 

To Tell the Truth and Not Get Trapped: Desire, Distance, and Intersectionality at the Scene of Argument(pp. 993-1017)

Barbara Tomlinson

 

Intersectionality as Method: A Note(pp. 1019-1030)

Catharine A. MacKinnon

 

Intersectional Resistance and Law Reform(pp. 1031-1055)

Dean Spade

Katie Jarvis

Assistant Professor of History at the University of Notre Dame. Je suis maître de conférences en histoire à l'University of Notre Dame. Mes recherches portent sur des marchandes parisiennes qui s’appellent les Dames des Halles pendant la Révolution française. En les utilisant comme un prisme, je demande comment les révolutionnaires ont négocié la double croissance des aspirations démocratiques et le capitalisme à travers leur métier quotidien. J’examine la façon dont les Dames ont inventé une notion de citoyenneté naissante qui a eu le travail, plutôt que le sexe, comme la base. En même temps, j'analyse comment les révolutionnaires ont débattu le rôle politique des classes populaires par les marchandes en détail. La nation française - et une grande partie de l'Europe – s’accapareraient dans ces problèmes pour des décennies.

More Posts - Website

Follow Me:
LinkedIn


A propos Katie Jarvis

Assistant Professor of History at the University of Notre Dame. Je suis maître de conférences en histoire à l'University of Notre Dame. Mes recherches portent sur des marchandes parisiennes qui s’appellent les Dames des Halles pendant la Révolution française. En les utilisant comme un prisme, je demande comment les révolutionnaires ont négocié la double croissance des aspirations démocratiques et le capitalisme à travers leur métier quotidien. J’examine la façon dont les Dames ont inventé une notion de citoyenneté naissante qui a eu le travail, plutôt que le sexe, comme la base. En même temps, j'analyse comment les révolutionnaires ont débattu le rôle politique des classes populaires par les marchandes en détail. La nation française - et une grande partie de l'Europe – s’accapareraient dans ces problèmes pour des décennies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.