Deux études in situ de la lutte des classes pour l’espace parisien

Dans deux ouvrages issus de leurs thèses, la géographe Anne Clerval et l’ethnologue Sophie Corbillé soulignent les dynamiques spatiales , culturelles et politiques qui expliquent la gentrification de l’est parisien historiquement ouvrier et populaire.

Anne Clerval, Paris sans le peuple. La gentrification de la capitale, Paris, La Découverte, 2013.

Sophie Corbillé, Paris bourgeoise, Paris bohème. La ruée vers l’Est, Paris , PUF, 2013.

Interview d’Anne Clerval dans l’Humanité


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *