Archives du mot-clé travail

Dernier numéro de la revue: Gender, Work & Organization

Dernier numéro de la revue: Gender, Work & Organization

http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/gwao.v23.5/issuetoc

 

September 2016

Volume 23, Issue 5

 

‘But It’s Your Job To Be Friendly’: Employees Coping With and Contesting Sexual Harassment from Customers in the Service Sector

Laura Good and Rae Cooper

 

Denied Citizens of Turkey: Experiences of Discrimination Among LGBT Individuals in Employment, Housing and Health Care

Volkan Yılmaz and İpek Göçmen

 

Women Academics and Work–Life Balance: Gendered Discourses of Work and Care

Kim Toffoletti and Karen Starr

 

‘In a Male Workplace, Things Would Never Be Like This’: Using Gendered Notions to Neutralize Conflicts in a Swedish Supermarket

Kristina Johansson

 

‘To Do Or Not To Do (Gender)’ and Changing the Sex-Typing of British Theatre

Daniel Sage and Catherine Rees

 

 

Save

Save

Save

Katie Jarvis

Assistant Professor of History at the University of Notre Dame. Je suis maître de conférences en histoire à l'University of Notre Dame. Mes recherches portent sur des marchandes parisiennes qui s’appellent les Dames des Halles pendant la Révolution française. En les utilisant comme un prisme, je demande comment les révolutionnaires ont négocié la double croissance des aspirations démocratiques et le capitalisme à travers leur métier quotidien. J’examine la façon dont les Dames ont inventé une notion de citoyenneté naissante qui a eu le travail, plutôt que le sexe, comme la base. En même temps, j'analyse comment les révolutionnaires ont débattu le rôle politique des classes populaires par les marchandes en détail. La nation française - et une grande partie de l'Europe – s’accapareraient dans ces problèmes pour des décennies.

More Posts - Website

Follow Me:
LinkedIn

Dernier numéro de la revue Travail, genre et sociétés: Femmes dirigeantes

Le numéro 35/2016 (avril) de Travail, genre et sociétés « Femmes dirigeantes » vient de paraître aux éditions La Découverte

unnamed

PARCOURS
Liu Lu, tourments quotidiens d’une ouvrière paysanne chinoise
propos recueillis par Tang Xiaojing et Tania Angeloff

DOSSIER
Femmes dirigeantes
coordonné par Marlène Benquet et Jacqueline Laufer
Femmes hautes fonctionnaires en France, l’avènement d’une égalité élitiste
Alban Jacquemart, Fanny Le Mancq et Sophie Pochic

Celles qui survivent : dispositions improbables des dirigeantes dans la finance
Valérie Boussard

Les profils des femmes membres des conseils d’administration en France
Anne-Françoise Bender, Rey Dang et Marie José Scotto

Le ciel de plomb des organisations patronales
Marion Rabier

Cheffes d’orchestre, le temps des pionnières n’est pas révolu !
Hyacinthe Ravet
MUTATIONS
Les miettes du salariat : l’engagement au travail des sans-emploi
Morgane Kuehni

Clyde Plumauzille

Docteure en histoire de l’Université Paris 1 et allocataire postdoctorante de l'Institut Emilie du Châtelet, mes recherches portent sur les économies intimes des classes populaires féminines à l'époque moderne et contemporaine.

More Posts - Website

Colloque: Je travaille, donc je suis, Le Mage à 20 ans, 4 décembre

Vendredi 4 décembre 2015

  Je travaille, donc je suis. Le Mage a 20 ans

En Sorbonne – Amphithéâtre Louis Liard – 17, rue de la Sorbonne – 75005 Paris

REDIFFUSION dans le Grand-Amphithéâtre de l’Université Paris Descartes
12, rue de l’École de Médecine – 75006 Paris

Ouverture
par Frédéric Dardel, Président de l’Université Paris Descartes

Conférence inaugurale
Angela Davis, University of California, Santa Cruz

Introduction : L’histoire du Mage

Tables rondes

  • Les forces du Mage
  • La reconfiguration/diversification des objets de recherche
  • Travail, genre et féminismes d’hier à demain

programme colloque-mage-20ans
Synthèse du colloque
Nicky Le Feuvre, Université de Lausanne

Conférence de clôture : « Faire l’histoire du travail des femmes »
Michelle Perrot, Université Paris Diderot

Pour celles ou ceux qui n’ont pas reçu de confirmation d’inscription de notre part :
Ce colloque rencontrant un très vif succès, nous ne pouvons pas vous garantir l’entrée dans l’amphi Louis Liard. Nous sommes conscientes qu’il n’existe pas de solution idéale en la matière et sommes sous la contrainte de questions administratives de gestion des salles en Sorbonne, qui ne dépendent pas de nous mais de l’Université.
Nous proposons donc une alternative en rediffusant en direct l’ensemble de la journée dans le Grand-Amphithéâtre de l’Université Paris Descartes – 12 rue de l’École de Médecine – 75006 Paris (à 5 minutes à pied de la Sorbonne). Il reste indispensable de vous inscrire pour cette rediffusion en nous renvoyant le bulletin ci-dessous dûment rempli avant le 27 novembre à: lemagea20ans@gmail.com.

Clyde Plumauzille

Docteure en histoire de l’Université Paris 1 et allocataire postdoctorante de l'Institut Emilie du Châtelet, mes recherches portent sur les économies intimes des classes populaires féminines à l'époque moderne et contemporaine.

More Posts - Website

PUB: « Corps sous emprises », dernier numéro de la revue Travail, genre et sociétés

Le numéro 34/2015 de Travail, genre et sociétés
« Corps sous emprises »
vient de paraître aux éditions La Découverte

PARCOURS
Michèle Reverdy, composer à  tout prix
propos recueillis par Hyacinthe Ravet

DOSSIER
Corps sous emprises. Biopolitique et sexualité au Nord et au Sud
coordonné par Tania Angeloff et Delphine Gardey

  • L’invention de l’accouchement sans douleur, France 1950-1980
    Marilène Vuille
  • Mesurer la puberté. La médicalisation de l’adolescence, Suisse 1950-1970
    Laura Piccand
  • Cet obscur sujet du désir. Médicaliser les troubles de la sexualité féminine en Occident
    Delphine Gardey et Iulia Hasdeu
  • Le sexe des femmes migrantes. Excisées au Sud, réparées au Nord
    Michela Villani
  • Biopolitique du stérilet. Stratégies au Sud
    Chikako Takeshita

MUTATIONS

  • La direction d’école en France
    Gilles Combaz et Christine Burgevin

CONTROVERSE
Quotas en tout genre
coordonnée par Jacqueline Laufer et Marion Paoletti

  • Du côté des électeurs : la banalisation du principe de parité ?
    Victor Marneur et Frédéric Neyrat
  • Un « mal nécessaire » ? Les hauts fonctionnaires et les quotas
    Laure Bereni et Anne Revillard
  • Les quotas de femems dans les conseils d’administration
    Anne-Françoise Bender, Isabelle Berrebi-Hoffmann et Philippe Reigné
  • A l’université : les dessous d’un consensus apparent
    Elise Lemercier
  • Dans le sport, des principes aux faits…
    Catherine Louveau
  • Art et culture …Et que rien ne change !
    Reine Prat
  • Dans les syndicats : du volontarisme à  la contrainte légale
    Cécile Guillaume, Sophie Pochic et Rachel Silvera

CRITIQUES

  • Crise sociale et précarité. Travail, modes de vie et résistances en France et en Espagne
    de Sabine Fortino, Benjamin Tejerica, Beatriz Cavia et José Calderon (dir.)
    par Carlos Prieto
  • Mères migrantes sans frontières. La dimension invisible de l’immigration philippine en France d’Asuncio Freznoza-Flot
    par Julien Debonneville
  • La fin du tapin. Sociologie de la croisade pour l’abolition de la prostitution
    de Lilian Mathieu
    par Lola Gonzalez-Quijano
  • L’enseignement ménager en France. Sciences et techniques au féminin
    de Joël Lebeaume
    par Nicole Mosconi
  • L’économie pour toutes. Un livre pour les femmes que les hommes feraient bien de lire
    de Jezabel Couppey-Soubeyran et Marianne Rubinstein
    par Rachel Silvera
  • L’amazone et la cuisinière. Anthropologie de la division sexuelle du travail
    de’Alain Testart
    par Marie-Elisabeth Handman
  • La place des femmes dans l’histoire. Une histoire mixte
    de Geneviève Dermenjian, Irène Jami, Annie Rouquier et Françoise Thébaud (coord.)
    par Yves Verneuil
  • Filles et garçons au lycée pro. Rapport à  l’école et rapport de genre
    de Séverine Depoilly
    par Nicolas Divert
  • Le genre de l’immigration et de la naturalisation. L’exemple de Marseille (1918-1940)
    de Linda Guerry
    par Stéphanie Condon

Clyde Plumauzille

Docteure en histoire de l’Université Paris 1 et allocataire postdoctorante de l'Institut Emilie du Châtelet, mes recherches portent sur les économies intimes des classes populaires féminines à l'époque moderne et contemporaine.

More Posts - Website

Appel à Communications: Women and Labour Activism in a Transnational Context

Appel à Communications: Women and Labour Activism in a Transnational Context

International Symposium

Newcastle University, 15-16 April 2016

In her 2014 work, Writing History in the Global Era, Lynn Hunt asks if globalization really is the new theory that will invigorate history. Since ‘the global turn’ it remains to be seen if more opportunities have been created to explore ways of including women in political, social and cultural history and in particular that of Labour history.

In order to investigate the impact of transnationalism on the visibility of women’s activism in the past, Claudia Baldoli and Máire Cross would like to invite proposals for research papers to be presented in an international conference that will bring together research groups of the North east including North East Labour History, Newcastle and Northumbria Universities Labour and Society Research Group, Newcastle University Gender Research Group.

Transnational approaches to the history of women in labour activism:

From Mary Wollstonecraft to 2014 Nobel Peace winner Malala Yousafzai: this two-day conference aims to discuss the effect of transnational approaches and the current polemical issues of the field, and to promote findings in new research on women’s engagement from the eighteenth to the twenty-first century, from individual to collective movements, in specific revolutionary moments and over several generations, in local and international associations, in particular where Labour activism intersects with other political, religious and cultural aspects of women’s activism.

 

Possible topics include: Women and strikes; Women in political movements, trades unions and NGOs; Women and political violence; Relationship between different generations of women activists; Pacifist women; Women involved in resistance movements; Women activists in exile; Biographical approaches to women activists; Political transitions in a life time of activism (for example in relation to peace and war, internationalism and nationalism, socialism and fascism, anti-colonialism and independence); Women activists in religious-social movements; Images of Women and Labour in cultural production; Women activists as writers, film makers, reporters.

We are interested in women’s roles as both political activists and intellectuals across borders and generations; on women’s biographies, both of lone women activists and of collective groups, of key figures as well as obscure ones, and on the role of biographies in establishing activist women’s reputations. We also welcome reflections on the methodology of activism and on problems inherent to the use of archives. We are keen to include researchers at all stages of their career. There may be limited funding to assist postgraduates whose papers are accepted.

Our invited keynote speaker is Susan Zimmermann, University Professor, Central European University, Budapest, specialist of international gender politics, labour women’s transnational activism, women’s work, and the ILO (http://people.ceu.edu/susan_zimmermann).

Please submit a 200 word proposal and CV by 31 January 2015 to:

EITHER Dr Claudia Baldoli, Senior Lecturer in European History, claudia.baldoli@ncl.ac.uk

OR Professor Máire Cross, Head of French, m.f.cross@ncl.ac.uk

Katie Jarvis

Assistant Professor of History at the University of Notre Dame. Je suis maître de conférences en histoire à l'University of Notre Dame. Mes recherches portent sur des marchandes parisiennes qui s’appellent les Dames des Halles pendant la Révolution française. En les utilisant comme un prisme, je demande comment les révolutionnaires ont négocié la double croissance des aspirations démocratiques et le capitalisme à travers leur métier quotidien. J’examine la façon dont les Dames ont inventé une notion de citoyenneté naissante qui a eu le travail, plutôt que le sexe, comme la base. En même temps, j'analyse comment les révolutionnaires ont débattu le rôle politique des classes populaires par les marchandes en détail. La nation française - et une grande partie de l'Europe – s’accapareraient dans ces problèmes pour des décennies.

More Posts - Website

Follow Me:
LinkedIn

Dernier numéro de la revue: Gender, Work, & Organization

Dernier numéro de la revue: Gender, Work, & Organization

 

Volume 22, Issue 5, September 2015

Special Issue: Gendered Ageing in the New Economy

Edited by: Kathleen Riach, Wendy Loretto, Clary Krekula

Articles:

Gendered Ageing in the New Economy: Introduction to Special Issue (pages 437–444) Kathleen Riach, Wendy Loretto and Clary Krekula

Gendering Pensions: Making Women Visible (pages 445–458) Jo Grady

Work, Age and Other Drugs: Exploring the Intersection of Age and Masculinity in a Pharmaceutical Organization (pages 459–473) Barbara Foweraker and Leanne Cutcher

‘Success Is Satisfaction with What You Have’? Biographical Work–Life Balance of Older Female Employees in Public Administration (pages 474–494) Elisabeth Schilling

Technical Change and the Un/Troubling of Gendered Ageing in Healthcare Work (pages 495–509) Susan Halford, Natalia Kukarenko, Ann Therese Lotherington and Aud Obstfelder

Taking Stock: A Visual Analysis of Gendered Ageing (pages 510–528) Katrina Pritchard and Rebecca Whiting

Ageing, Corporeality and Embodiment, by Chris Gilleard and Paul Higgs. Anthem Press, 2014. 228 pp., hbk £60.00: Fashion and Age: Dress, the Body, and Later Life, by Julie Twigg. Bloomsbury, 2013. 184 pp., pbk £19.99 (pages 529–531) Sophie Hales

Older Workers in an Ageing Society: Critical Topics in Research and Policy, edited by Philip Taylor. Edward Elgar Publishers, 2013. 276 pp., hbk £83.00 (pages 532–533) Satu Heikkinen and Magnus Nilsson

Katie Jarvis

Assistant Professor of History at the University of Notre Dame. Je suis maître de conférences en histoire à l'University of Notre Dame. Mes recherches portent sur des marchandes parisiennes qui s’appellent les Dames des Halles pendant la Révolution française. En les utilisant comme un prisme, je demande comment les révolutionnaires ont négocié la double croissance des aspirations démocratiques et le capitalisme à travers leur métier quotidien. J’examine la façon dont les Dames ont inventé une notion de citoyenneté naissante qui a eu le travail, plutôt que le sexe, comme la base. En même temps, j'analyse comment les révolutionnaires ont débattu le rôle politique des classes populaires par les marchandes en détail. La nation française - et une grande partie de l'Europe – s’accapareraient dans ces problèmes pour des décennies.

More Posts - Website

Follow Me:
LinkedIn

Journée d’études « Féminisme et travail domestique », Paris Dauphine, 16 octobre

Féminisme et travail domestique

16 octobre 2015 Université Paris-Dauphine, salle P

IRISSO – journée de l’axe genre en l’honneur de Dominique Fougeyrollas

9H30 Accueil, café

10H : Ouverture par Dominique Méda, directrice de l’IRISSO

Introduction de la journée par Dominique Fougeyrollas

Enjeux scientifiques et politiques de la mesure du travail domestique,   Présidence : Sophie Bernard (IRISSO)

Cécile Brousse (DARES) : Les enquêtes emploi du temps de l’INSEE (1974-2010)

Dominique Méda (Université Paris-Dauphine, IRISSO) : Femmes et richesse, au delà du PIB

Sibylle Gollac (CNRS-CRESSPA-CSU) et Céline Bessière (Université Paris-Dauphine, IRISSO) : Les enjeux de l’invisibilisation du travail domestique au tribunal des couples

Déjeuner (12H30-14H)

Marchandisation du travail domestique, Présidence : Annie Cot (Paris 1, Centre d’économie de la Sorbonne)

François-Xavier Devetter (Telecom Lille – CLERSE) Enjeux et signification sociale de la politique de soutien aux « services à la personne »

Christelle Avril (Université Paris XIII-IRIS), Employée à domicile, domination exacerbée ou émancipation ? Quelques pistes de réflexion empirique

Jules Falquet (Université Paris-Diderot, LCSP), Quelques remarques sur la mobilité de la main d’œuvre et travail domestique réalisé hors de sa propre famille : de la colonisation à la mondialisation néolibérale 

Caroline Ibos (Université Rennes 2, LEGS) : Le travail domestiques : les enjeux d’une délégation sans fin

Conclusion / débat : Catherine Achin et Céline Bessière (Université Paris-Dauphine, IRISSO): Petit retour sur 40 ans de recherches féministes sur le travail domestique 

Clyde Plumauzille

Docteure en histoire de l’Université Paris 1 et allocataire postdoctorante de l'Institut Emilie du Châtelet, mes recherches portent sur les économies intimes des classes populaires féminines à l'époque moderne et contemporaine.

More Posts - Website

Exposition: « Femmes au travail en Seine Maritime (1500-1914)»

Femmes au travail en Seine Maritime (1500-1914)

Femmes au travail

Fruit d’une coopération entre les Archives départementales et l’Université de Rouen (GRHis), l’exposition explore la relation des femmes au travail, du Moyen Age à 1914.

La coutume de Normandie laissait aux femmes très peu d’indépendance et pourtant, à Rouen, celles-ci jouaient un rôle important dans les corporations de métier. C’est le « paradoxe rouennais ».

Vies et destins de ces femmes sont racontés dans cette exposition : de la brodeuse passée maîtresse à l’ouvrière contrainte d’abandonner son enfant…l’exposition aborde également la lente conquête de droits pour les femmes.

Un parcours spécifique est destiné aux 10-14 ans, avec dessins et explications adaptées.

Visites guidées gratuites de l’exposition les mardis 14 avril, 12 mai et 16 juin à 14h30.

Sur réservation

Renseignements et réservations

02 35 03 54 95 – archives@cg76.fr

Cette exposition s’accompagne d’un cycle de conférences :

> jeudi 12 mars 2015 à 14 heures 30

Maison de l’Université à Mont-Saint-Aignan

Conférence de Daryl Hafter, Professeure émérite à l’Université de Michigan,

«La femme Normande : un «homme honoraire»

> vendredi 13 mars 2015 à 9 heures 30

Pôle culturel Grammont

Journée d’études organisée par le GRHis de l’Université de Rouen

«Femmes, droits, travail à l’époque moderne et contemporaine(Normandie/Europe)»

http://www.archivesdepartementales76.net/exposition-femmes-au-travail/

Clyde Plumauzille

Docteure en histoire de l’Université Paris 1 et allocataire postdoctorante de l'Institut Emilie du Châtelet, mes recherches portent sur les économies intimes des classes populaires féminines à l'époque moderne et contemporaine.

More Posts - Website

« Les métiers ont-ils un sexe », événement organisé par le PRESAGE le 10 février

Le Programme de recherche et d’enseignements des savoirs sur le genre propose une réflexion sur le sexe des métiers.

Dans le cadre des journées proposées par le PRESAGE, le 10 février, à 17h, en partenariat avec le Laboratoire de l’égalité, Françoise Vouillot viendra présenter son ouvrage « Les métiers ont-ils un sexe ? »

http://www.programme-presage.com/details/events/les-metiers-ont-ils-un-sexe.html

Lieu : Sciences Po, 56 rue des St Pères, salle Goguel (5ème étage)

Pour s’inscrire: https://www.weezevent.com/rdv-de-legalite-les-metiers-ont-ils-un-sexe

Présentation du livre

En France, seuls 12% des métiers sont mixtes. Aux hommes la production et l’ingénierie, aux femmes l’éducation, la santé, le social. Existerait-il des métiers plutôt féminins ou plutôt masculins ? Filles et garçons auraient-ils des aptitudes spécifiques qui les orienteraient « naturellement » vers des professions différentes ? L’objet de ce livre est de démonter les ressorts de la division sexuée du travail, porteuse d’inégalités, et de révéler tout l’intérêt pour la société d’une réelle mixité des métiers.
Cet ouvrage aborde notamment, chiffres à l’appui, l’influence des stéréotypes de sexe, des pratiques des personnels pédagogiques et de l’histoire des politiques d’éducation sur l’orientation des filles et des garçons. Les nombreuses citations et zooms informatifs apportent un éclairage essentiel sur les études existantes et les initiatives développées pour favoriser la mixité des métiers.

Clyde Plumauzille

Docteure en histoire de l’Université Paris 1 et allocataire postdoctorante de l'Institut Emilie du Châtelet, mes recherches portent sur les économies intimes des classes populaires féminines à l'époque moderne et contemporaine.

More Posts - Website

Exposition « Femmes en métiers d’hommes », Musée de l’Histoire vivante

Exposition « Femmes en métiers d’hommes »

 Du 17 janvier au 20 décembre 2015

Musée de l’Histoire Vivante, 31 boulevard Théophile Sueur

Comment une société réagit à l’irruption des femmes dans des milieux considérés comme masculins ? Afin d’ouvrir le débat et de tenter de répondre à ces questions, le musée de l’Histoire vivante inaugure, une exposition intitulée « Femmes en métiers d’hommes – de 1890 à nos jours ».

Après le succès de son ouvrage, le travail de Juliette Rennes, maîtresse de conférences à l’Ehess va être présenté sous forme d’exposition pour la première fois. Entre imaginaire et représentations, l’image, et notamment la carte postale de la Belle Epoque, véhicule des sarcasmes et multiplie les mises en scènes ridiculisant les femmes avocates, médecins ou étudiantes. Quand on ne caricature pas, on gomme : on ne montre les ouvrières que statiques, ignorant les gestes de travail.

C’est l’histoire de ces femmes au travail qui est présentée, illustrée par des photographies, des films, des Unes de presse, des manuscrits etc. Histoire visuelle que révèle dans son ouvrage et dans l’exposition Juliette Rennes à partir de cartes postales. Histoire du genre qui montre l’érotisation, l’héroïsation ; ou la moquerie, voire l’hostilité avec laquelle est appréhendée la revendication des femmes à exercer des métiers historiquement masculins.

Enfin, la présentation de photographies contemporaines de Guy Hersant représentant des hommes et des femmes sur leur lieu de travail ne devrait pas manquer de susciter le débat : qu’entend-on par « métier d’homme » aujourd’hui ?

Vernissage de l’exposition « Femmes en métiers d’hommes de 1870 à nos jours » au musée de l’Histoire vivante, le samedi 17 janvier à partir de 17h30.

Participer à l’évènement : https://www.facebook.com/events/374361402737142/?ref_newsfeed_story_type=regular

 

Informations pratiques :

Du 17 janvier au 31 décembre 2015
Musée de l’histoire vivante, 31 boulevard Théophile Sueur

Horaires :
du mercredi au vendredi de 14h à 17h
le week-end de 14h à 18h
Fermé en août

Clyde Plumauzille

Docteure en histoire de l’Université Paris 1 et allocataire postdoctorante de l'Institut Emilie du Châtelet, mes recherches portent sur les économies intimes des classes populaires féminines à l'époque moderne et contemporaine.

More Posts - Website

Parution: Daryl Hafter and Nina Kushner, Women and Work in Eighteenth-Century France

Les femmes au travail, une question de genre, de classe et de race.

Daryl M. Hafter and Nina Kushner (éd.), Women and Work in Eighteenth-Century France, Louisiana State University Press, 2015

In the eighteenth century, French women were active in a wide range of employments from printmaking to running wholesale businesses although social and legal structures frequently limited their capacity to work independently. The contributors to Women and Work in Eighteenth-Century France reveal how women at all levels of society negotiated these structures with determination and ingenuity in order to provide for themselves and their families.

Recent historiography on women and work in eighteenth-century France has focused on the model of the family economy, in which women’s work existed as part of the communal effort to keep the family afloat, usually in support of the patriarch’s occupation. The ten essays in this volume offer case studies that complicate the conventional model: wives of ship captains managed family businesses in their husbands extended absences; high-end prostitutes managed their own households; female weavers, tailors, and merchants increasingly appeared on eighteenth-century tax rolls and guild membership lists; and female members of the nobility possessed and wielded the same legal power as their male counterparts.

Examining female workers within and outside of the context of family, Women and Work in Eighteenth-Century France challenges current scholarly assumptions about gender and labor. This stimulating and important collection of essays broadens our understanding of the diversity, vitality, and crucial importance of women s work in the eighteenth-century economy.

Table of Contents:

Nina Kushner and Daryl M. Hafter, “Introduction”

Rafe Blaufarb, “The Phenomenon of Female Lordship”

Nancy Locklin, “Women and Work Identity”

Nina Kushner, “The Business of Being Kept: Elite Prostitution as Work”

Jacob D. Melish, “The Power of Wives: Managing Money and Men in the Family Businesses of Old Regime France”

Cynthia M. Truant, “Many Exceptional Women: Female Artists in Old Regime Paris”

Jane McLeod, “Printer Widows and the State in Eighteenth-Century France”

Jennifer L. Palmer, “Women and Contracts in the Age of Transatlantic Commerce”

James B. Collins, “Women and the Birth of Modern Consumer Capitalism”

Daryl M. Hafter, “French Industrial Growth in Women’s Hands”

Judith A. DeGroat, “Women in the Paris Manufacturing Trades at the end of the Long Eighteenth Century”

Bonnie G. Smith, “Afterwards”

Clyde Plumauzille

Docteure en histoire de l’Université Paris 1 et allocataire postdoctorante de l'Institut Emilie du Châtelet, mes recherches portent sur les économies intimes des classes populaires féminines à l'époque moderne et contemporaine.

More Posts - Website

« Un quart en moins et un écart en plus », bien commencer l’année avec Rachel Silvera sur les inégalités salariales

L’équipe du séminaire Genre et classes populaires vous présente tous ses voeux pour 2015!

Pour bien commencer l’année, la recension de Christian Baudelot de l’ouvrage Rachel Silvera, Un quart en moins, des femmes se battent pour en finir avec les inégalités de salaires, sur la Vie des idées.

Rachel Silvera, Un quart en moins, des femmes se battent pour en finir avec les inégalités de salaires, préface de Michelle Perrot, La Découverte, Paris, 2014. 224 p.

Un ouvrage qui fait réfléchir et qui engage pour déstabiliser la division sexuée du travail.

Clyde Plumauzille

Docteure en histoire de l’Université Paris 1 et allocataire postdoctorante de l'Institut Emilie du Châtelet, mes recherches portent sur les économies intimes des classes populaires féminines à l'époque moderne et contemporaine.

More Posts - Website

Séminaire « Domestique » : une condition plurielle ?, 18 décembre 2014, EHESS

« DOMESTIQUE » : UNE CONDITION PLURIELLE ?
Les relations de travail des employé.e.s à domicile

 
Séminaire de recherche 
ouvert au public organisé par 
 
Christelle Avril (Iris, U. Paris 13) & Marie Cartier (CENS, U. de Nantes, IUF) 
à l’occasion de la venue en France de Débora Gorbán (CONICET-IDAES, Univ. Nacional de San Martín) 
 
avec la participation de Eleonora Elguezabal (INRA)Marie-Hélène Lechien (GRESCO, U. de Limoges) et Ania Tizziani (CONICET-ICI, Univ. Nacional de General Sarmiento) 
Ce séminaire propose une réflexion sur les « relations de travail » (relations hiérarchiques, entre pairs, professionnelles) des employé.e.s à domicile. Il innove en proposant de centrer l’attention non pas seulement sur les situations de domination exacerbées repérées dans les recherches sur lesdomestic workers aux Etats-Unis mais plus largement sur la diversité inter-nationale et intra-nationale des conditions d’emplois et de travail chez les employé.e.s à domicile. Comment cette diversité des situations de subordination influence-t-elle les « relations de travail » des employé.e.s à domicile ?
 
Jeudi 16 décembre 2014 
9h00-13h00
EHESS 190 av. de France 75013 Paris salle 1
http://iris.ehess.fr/index.php?2664

Clyde Plumauzille

Docteure en histoire de l’Université Paris 1 et allocataire postdoctorante de l'Institut Emilie du Châtelet, mes recherches portent sur les économies intimes des classes populaires féminines à l'époque moderne et contemporaine.

More Posts - Website

Dernier numéro de la revue: Gender, Work & Organization, November 2014

Dernier numéro de la revue: Gender, Work & Organization, November 2014

http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/gwao.2014.21.issue-6/issuetoc 

November 2014; 21 (6)

Le Sommaire:

The Social Dynamics Channelling Latina College Graduates into the Teaching Profession (pages 491–515)

Glenda M. Flores and Pierrette Hondagneu-Sotelo

 

Cultural Correlates of Gender Integration in Science (pages 516–530)

Cindy L. Cain and Erin Leahey

 

Gendered Constructions of Leadership in Danish Job Advertisements (pages 531–545)

Inger Askehave and Karen Korning Zethsen

 

‘Dirt, Death and Danger? I Don’t Recall Any Adverse Reaction …’: Masculinity and the Taint Management of Hospital Private Security Work (pages 546–558)

Matthew S. Johnston and Edwin Hodge

 

Reflexivity and the Construction of Competing Discourses of Masculinity in a Female-Dominated Profession (pages 559–572)

Maria Adamson

Katie Jarvis

Assistant Professor of History at the University of Notre Dame. Je suis maître de conférences en histoire à l'University of Notre Dame. Mes recherches portent sur des marchandes parisiennes qui s’appellent les Dames des Halles pendant la Révolution française. En les utilisant comme un prisme, je demande comment les révolutionnaires ont négocié la double croissance des aspirations démocratiques et le capitalisme à travers leur métier quotidien. J’examine la façon dont les Dames ont inventé une notion de citoyenneté naissante qui a eu le travail, plutôt que le sexe, comme la base. En même temps, j'analyse comment les révolutionnaires ont débattu le rôle politique des classes populaires par les marchandes en détail. La nation française - et une grande partie de l'Europe – s’accapareraient dans ces problèmes pour des décennies.

More Posts - Website

Follow Me:
LinkedIn

Dernier numéro de la revue: Gender & Society, December 2014

Dernier numéro de la revue: Gender & Society, December 2014

 

http://gas.sagepub.com/content/28/6.toc

December 2014; 28 (6)

 

Le Sommaire:

Articles

Krista M. Brumley

The Gendered Ideal Worker Narrative: Professional Women’s and Men’s Work Experiences in the New Economy at a Mexican Company

Gender & Society December 2014 28: 799-823, first published on August 19, 2014

 

Rachel Rinaldo

Pious and Critical: Muslim Women Activists and the Question of Agency

Gender & Society December 2014 28: 824-846, first published on September 9, 2014

 

Catherine Bolzendahl

Opportunities and Expectations: The Gendered Organization of Legislative Committees in Germany, Sweden, and the United States

Gender & Society December 2014 28: 847-876, first published on August 1, 2014

 

Éléonore Lépinard

Doing Intersectionality: Repertoires of Feminist Practices in France and Canada

Gender & Society December 2014 28: 877-903, first published on July 25, 2014

 

Kristin Natalier and Belinda Hewitt

Separated Parents Reproducing and Undoing Gender Through Defining Legitimate Uses of Child Support

Gender & Society December 2014 28: 904-925, first published on August 19, 2014

 

Book Reviews

Bethany L. Brown

Book Review: Into the Fire: Disaster and the Remaking of Gender by Shelley Pacholok

Gender & Society December 2014 28: 926-928, first published on March 13, 2014

 

Jennifer L. Martin

Book Review: The Rise of Women: The Growing Gender Gap in Education and What It Means for American Schools by Thomas A. Diprete and Claudia Buchmann

Gender & Society December 2014 28: 928-929, first published on March 18, 2014

 

Kylie Parrotta

Book Review: Sexual Minorities in Sports: Prejudice at Play edited by Melanie L. Sartore-Baldwin

Gender & Society December 2014 28: 930-932, first published on March 21, 2014

 

Marybeth C. Stalp

Book Review: The Marginalized Majority: Media Representation and Lived Experiences of Single Women by Kristie Collins

Gender & Society December 2014 28: 932-934, first published on March 17, 2014

 

Catherine Mobley

Book Review: Our Roots Run Deep as Ironweed: Appalachian Women and the Fight for Environmental Justice by Shannon Elizabeth Bell

Gender & Society December 2014 28: 934-936, first published on April 25, 2014

 

Laura S. Logan

Book Review: Compassionate Confinement: A Year in the Life of Unit C by Laura S. Abrams and Ben Andersen-Nathe

Gender & Society December 2014 28: 936-938, first published on April 25, 2014

 

Laura V. Heston

Book Review: Queering Marriage: Challenging Family Formation in the United States by Katrina Kimport

Gender & Society December 2014 28: 938-940, first published on April 22, 2014

 

Emily S. Mann

Book Review: Amigas y Amantes: Sexually Nonconforming Latinas Negotiate Family by Katie L. Acosta

Gender & Society December 2014 28: 940-942, first published on June 23, 2014

Katie Jarvis

Assistant Professor of History at the University of Notre Dame. Je suis maître de conférences en histoire à l'University of Notre Dame. Mes recherches portent sur des marchandes parisiennes qui s’appellent les Dames des Halles pendant la Révolution française. En les utilisant comme un prisme, je demande comment les révolutionnaires ont négocié la double croissance des aspirations démocratiques et le capitalisme à travers leur métier quotidien. J’examine la façon dont les Dames ont inventé une notion de citoyenneté naissante qui a eu le travail, plutôt que le sexe, comme la base. En même temps, j'analyse comment les révolutionnaires ont débattu le rôle politique des classes populaires par les marchandes en détail. La nation française - et une grande partie de l'Europe – s’accapareraient dans ces problèmes pour des décennies.

More Posts - Website

Follow Me:
LinkedIn