Archives du mot-clé bibliographie

La bibliographie de l’été, Hommes – Femmes : les différences au prisme des sciences humaines et sociales

Le département Philosophie, histoire sciences de l’homme de la BNF vient de réaliser une bibliographie ayant pour thème : Hommes – Femmes : les différences au prisme des sciences humaines et sociales. Celle-ci est accompagnée d’une présentation d’ouvrages dans la salle J de la bibliothèque d’études de la BNF jusqu’au 30 septembre.

http://www.bnf.fr/documents/biblio_hommes_femmes.pdf

L’occasion de redécouvrir également leur bibliographie Genre et éducation.

http://www.bnf.fr/documents/biblio_genre.pdf

Clyde Plumauzille

Docteure en histoire de l’Université Paris 1 et allocataire postdoctorante de l'Institut Emilie du Châtelet, mes recherches portent sur les économies intimes des classes populaires féminines à l'époque moderne et contemporaine.

More Posts - Website

Sortie du dernier numéro de Gender & History

Sortie du dernier numéro de Gender & History

The 2012 Spring issue of Gender & History is now available online. The contents include:

Volume 24, Issue 1

ARTICLES:

The Boundaries of Women’s Power: Gender and the Discourse of Political Friendship in Twelfth-Century England (pages 1–17) by Rebecca Slitt

 

Friendly Relations: Situating Friendships Between Men and Women in the Early American Republic, 1780–1830 (pages 18–34) by Cassandra A. Good

 

Proving One’s Manliness: Masculine Self-perceptions of Austrian Deserters in the Second World War (pages 35–55) by Maria Fritsche

 

Regulating Body Boundaries and Health during the Second World War: Nationalist Discourse, Media Representations and the Experiences of Canadian Women War Workers (pages 56–73) by Helen E. Smith and Pamela Wakewich

 

‘The World is Our Campus’: Michigan State University and Cold-War Home Economics in US-occupied Okinawa, 1945–1972 (pages 74–92) by Mire Koikari

 

An Army of Educators: Gender, Revolution and the Cuban Literacy Campaign of 1961 (pages 93–111) by Rebecca Herman

 

Male Saints and Devotional Masculinity in Late Medieval England (pages 112–133) by Katherine J. Lewis

 

Describing the Female Sculptor in Early Modern Italy: An Analysis of the vita of Properzia de’ Rossi in Giorgio Vasari’s Lives (pages 134–149) by Sally Quin

 

The Courtesan Tale: Female Musicians and Dancers in Mughal Historical Chronicles, c.1556–1748 (pages 150–171)by Katherine Butler Schofield

 

Muscles, Nerves, and Sex: The Contradictions of the Medical Approach to Female Bodies in Movement in France, 1847–1914 (pages 172–186)by Grégory Quin and Anaïs Bohuon

 

Unattached and Unhinged: The Spinster and the Psychiatrist in Liberal Italy, 1860–1922 (pages 187–204) by Linda Reeder

 

Coming of Age: Law, Sex and Childhood in Late Colonial India (pages 205–230) by Ishita Pande

 

BOOK REVIEWS:

Intersections of Gender, Religion and Ethnicity in the Middle Ages edited by Cordelia Beattie and Kirsten A. Fenton (pages 231–232)

 

Gender and Scientific Discourse in Early Modern Culture edited by Kathleen P. Long (pages 232–234)

 

Gender and Justice: Violence, Intimacy, and Community in Fin-de-Siècle Paris by Eliza Earle Ferguson (pages 234–235)

 

Rousseau’s Daughters: Domesticity, Education, and Autonomy in Modern France by Jennifer L. Popiel (pages 235–236)

 

Mates and Lovers: A Gay History of New Zealand by Chris Brickell (pages 236–238)

Working Out Egypt: Effendi Masculinity and Subject Formation in Colonial Modernity, 1870–1940 by Wilson Chacko Jacob (pages 238–240)

 

Conceiving Citizens: Women and the Politics of Motherhood in Iran by Firoozeh Kashani-Sabet (pages 240–241)

 

Managing the Body: Beauty, Health, and Fitness in Britain, 1880–1939 by Ina Zweiniger-Bargielowska  Beauty Imagined: A History of the Global Beauty Industry by Geoffrey Jones (pages 241–244)

 

BIOGRAPHIES (pages 245–246)

 

Katie Jarvis

Assistant Professor of History at the University of Notre Dame. Je suis maître de conférences en histoire à l'University of Notre Dame. Mes recherches portent sur des marchandes parisiennes qui s’appellent les Dames des Halles pendant la Révolution française. En les utilisant comme un prisme, je demande comment les révolutionnaires ont négocié la double croissance des aspirations démocratiques et le capitalisme à travers leur métier quotidien. J’examine la façon dont les Dames ont inventé une notion de citoyenneté naissante qui a eu le travail, plutôt que le sexe, comme la base. En même temps, j'analyse comment les révolutionnaires ont débattu le rôle politique des classes populaires par les marchandes en détail. La nation française - et une grande partie de l'Europe – s’accapareraient dans ces problèmes pour des décennies.

More Posts - Website

Follow Me:
LinkedIn

Le Féminisme change-t-il nos vies ?

Gardey Delphine (dir.), Le féminisme change-t-il nos vies ?, Paris, Textuel, 2011

« Plus qu’un bilan, il s’agit de proposer une lecture vivante des prises de position féministes contemporaines et des questions dont elles s’emparent. Déclinée au présent, notre réflexion vise ce qui a eu lieu, ce qui est en cours et ce qui s’ouvre » (p. 10), ainsi s’ouvre cette petite encyclopédie critique, véritable boîte à outils pour penser avec l’épistémologie féministe.

L’ouvrage collectif dirigé par Delphine Gardey, historienne et sociologue, entreprend ainsi de dresser une synthèse vive des théories féministes et de leurs questionnements pour penser les rapports historiques, politiques et sociaux entre les sexes. Politique, travail, sexualité, individualisme, (post)colonialisme constituent autant de domaines investis et transformés par le féminisme.

La conclusion de l’ouvrage rappelle que pour penser le féminisme, race, genre, classe et sexualité doivent être articulés. « En contexte (post)féministe, la perte du sujet unifié (de l’action individuelle et collective) et de l’idéal de totalité est perçue comme un bienfait et le ressort pour de nouvelles connexions, de nouvelles opportunités » (p. 121). L’intersectionnalité permet alors de penser à partir de la multiplicité des expériences des femmes pour valoriser un pluralisme nécessaire à l’espace de réflexion du féminisme, mais également à son cadre d’action critique et politique.

Clyde Plumauzille

Sommaire

Le féminisme change-t-il nos vies ?
Delphine Gardey (historienne et sociologue)

Le féminisme a-t-il transformé la politique ? 
Isabelle Giraud (politiste)

Le féminisme a-t-il déplacé les frontières du travail ?
Rachel Vuagniaux (sociologue)

Le féminisme a-t-il redéfini les sexualités ?
Lorena Parini (politiste)

Un féminisme « décolonial » est-il possible ?
Lulia Hasdeu (anthropologue)

Le féminisme est-il soluble dans l’individu ? 
Laurence Bachmann (sociologue)

Le féminisme émancipera-t-il les hommes ? 
Christian Schiess (sociologue)

Définir les vies possibles, penser le monde commun 
Delphine Gardey

 

Compte-rendus en ligne:

http://lectures.revues.org/7791

http://gss.revues.org/index1995.html

Clyde Plumauzille

Docteure en histoire de l’Université Paris 1 et allocataire postdoctorante de l'Institut Emilie du Châtelet, mes recherches portent sur les économies intimes des classes populaires féminines à l'époque moderne et contemporaine.

More Posts - Website

Genre et migrations – La bibliographie de la 2e séance du séminaire est en ligne!

A consulter dans la rubrique Bibliographie de notre site, la bibliographie de la 2e séance du séminaire est désormais en ligne.

L’intervention de Muriel Cohen (doctorante en histoire à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) avait abordé la question suivante : “Peut-on étudier la famille sans utiliser le prisme du genre ? Le cas des familles algériennes arrivées en France entre 1945 et 1985.”

L’enregistrement audio sera mis en ligne prochainement.

Available under the « Bibliographie » tab of our site: the bibliography of our 2nd seminar session is now online.

The presentation of Muriel Cohen (doctoral student in history at the Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) had examined the following question: “Can one study the family without using the prism of gender? The case of Algerian families who arrived in France between 1945 and 1985.”

The audio recording will be uploaded next.

Clyde Plumauzille

Docteure en histoire de l’Université Paris 1 et allocataire postdoctorante de l'Institut Emilie du Châtelet, mes recherches portent sur les économies intimes des classes populaires féminines à l'époque moderne et contemporaine.

More Posts - Website

La bibliographie générale du séminaire est en ligne!

A consulter dans la rubrique Bibliographie de notre site, la bibliographie générale abordée au cours de la 1ère séance introductive du séminaire est désormais en ligne.

 

Available under the « Bibliographie » tab of our site: the general bibliography discussed during the first introductory session of the seminar is now online.

Clyde Plumauzille

Docteure en histoire de l’Université Paris 1 et allocataire postdoctorante de l'Institut Emilie du Châtelet, mes recherches portent sur les économies intimes des classes populaires féminines à l'époque moderne et contemporaine.

More Posts - Website