Archives pour la catégorie Séminaire 2011/2012

Mise à jour de la Bibliographie « Prostitution »

Grisélidis Réal

 En lien avec la dernière séance de notre séminaire, une suggestion actualisée de titres à découvrir ici en histoire, sociologie et anthropologie de la prostitution.

Clyde Plumauzille

Docteure en histoire de l’Université Paris 1 et allocataire postdoctorante de l'Institut Emilie du Châtelet, mes recherches portent sur les économies intimes des classes populaires féminines à l'époque moderne et contemporaine.

More Posts - Website

Lola Gonzalez-Quijano – Le cinquième quart

Lola Gonzalez-Quijano – Le cinquième quart : la prostitution des ouvrières parisiennes de la seconde moitié du XIXe siècle

Cliquez sur le lien ci-dessous pour écouter la communication (le 1 juin 2012)

Intervention de Lola Gonzalez-Quijano (télécharger à l’aide du clic droit)

Katie Jarvis

Assistant Professor of History at the University of Notre Dame. Je suis maître de conférences en histoire à l'University of Notre Dame. Mes recherches portent sur des marchandes parisiennes qui s’appellent les Dames des Halles pendant la Révolution française. En les utilisant comme un prisme, je demande comment les révolutionnaires ont négocié la double croissance des aspirations démocratiques et le capitalisme à travers leur métier quotidien. J’examine la façon dont les Dames ont inventé une notion de citoyenneté naissante qui a eu le travail, plutôt que le sexe, comme la base. En même temps, j'analyse comment les révolutionnaires ont débattu le rôle politique des classes populaires par les marchandes en détail. La nation française - et une grande partie de l'Europe – s’accapareraient dans ces problèmes pour des décennies.

More Posts - Website

Follow Me:
LinkedIn

La Bibliographie « Prostitution » est en ligne

En lien avec la dernière séance de notre séminaire, une suggestion de titres à découvrir ici en histoire, sociologie et anthropologie de la prostitution.

Clyde Plumauzille

Docteure en histoire de l’Université Paris 1 et allocataire postdoctorante de l'Institut Emilie du Châtelet, mes recherches portent sur les économies intimes des classes populaires féminines à l'époque moderne et contemporaine.

More Posts - Website

Vendredi 1er juin 2012, dernier séminaire de l’année: la prostitution ouvrière au XIXe siècle.

Nous retrouvons vendredi 1er juin (de 16hà 18H en Salle Picard au 17 rue de Sorbonne) Lola Gonzalez-Quijano (doctorante à l’EHESS / Université l’Orientale de Naples) qui présentera  sa communication intitulée: Le cinquième quart : la prostitution des ouvrières parisiennes de la seconde moitié du XIXe siècle.

Retrouvez ses travaux et sa bibliographie : http://crh.ehess.fr/index.php?/membres/doctorants-ater-et-post-doctorants/1492-gonzalez-quijano-lola

Pour un résumé de son Master II intitulé Les petites femmes du quartier latin. Prostitution et sexualité (1850-1900)http://genrehistoire.revues.org/index263.html

 

Friday, June 1, 2012, last seminar of the year: Worker Prostitutes in the 19th Century

We will meet Friday, June 1st (from 16h to 18h in Salle Picard at 17 rue de Sorbonne). Lola Gonzalez-Quijano (a doctoral student at  l’EHESS / Université l’Orientale de Naples) will give a presentation on her work entitled: Le cinquième quart : la prostitution des ouvrières parisiennes de la seconde moitié du XIXe siècle.

Find her research and bibliography here : http://crh.ehess.fr/index.php?/membres/doctorants-ater-et-post-doctorants/1492-gonzalez-quijano-lola

Séance du 4 mai – La construction de la relation d’emploi à domicile

Le vendredi 4 mai, de 16h à 18h, toujours à Paris 1 salle Picard (3e étage, escalier C), nous recevons Isabelle Puech, sociologue, chercheuse associée au Centre d’Etude de l’Emploi (CEE).

Son intervention portera sur la construction de la relation d’emploi à domicile, en posant la question des modes de formation et de transformation des rapports de domination entre les salariés à domicile (qui sont dans plus de 9 cas sur 10 des femmes) et les particuliers qui les emploient (qui sont dans 7 cas sur 10 des femmes).

 

May 4 Session – The Construction of the Relationships of Work at Home Employment

Friday, May 4, from 16h to 18h, still at Université Paris I salle Picard (3rd floor, Stairwell C), we will receive Isabelle Puech, sociologist, researcher associated with the Centre d’Etude de l’Emploi (CEE).

Her presentation will address the construction of work at home relationships, while questioning the modes of training and the transformation of the power hierarchies between those employed at home (who are women in more than 9 out of 10 cases) and the individuals who employ them (who are women in 7 cases out of 10).

 

Quelques suggestions de lecture…

  • Avril Christelle, « Ressources et lignes de clivage parmi les aides à domicile. Spécifier une position sociale : quelles opérations de recherche? », Actes de la recherche en sciences sociales, n°191-192, 2012/1-2, pp. 86-105.
  • Avril Christelle, « Aide à domicile auprès de personnes âgées. Un emploi refuge », in Erika Flahault, L’insertion professionnelle des femmes entre contraintes et stratégies d’adaptation, PUF, Rennes, p. 207-218.
  • Bernardo Liliane, « La place des sentiments dans l’aide professionnelle de gré à gré », in Weber F., Gojard S. Gramain A. (dir.), Charges de famille. Dépendance et parenté dans la France contemporaine, Paris, La Découverte, 2003, p. 362-389.
  • Puech Isabelle, « Le temps du remue ménage. Conditions d’emploi et de travail de femmes de ménage », Sociologie du travail, 467, 2004, p. 150-167.
  • Puech Isabelle, « La régulation des services à la personne et le secteur associatif des années 1970 à nos jours », Informations sociales, CNAF, à paraître.
  • Puech Isabelle (avec François-Xavier Devetter et Marion Lefebvre), Employer une femme de ménage à domicile. Pratiques et représentations sociales, Document de travail, n°137, Centre d’études de l’emploi, décembre 2010.
  • Geneviève Fraisse, Service ou servitude ? Essai sur les femmes toutes mains, Ed° Le Bord de l’eau, 2009.
  • Puech Isabelle (avec Sophie Bressé), Qui sont les particuliers employeurs en perte d’autonomie et leurs salariés ?, Rapport de l’Observatoire FEPEM des emplois de la famille, décembre 2011.

La Bibliographie du genre de la contestation ouvrière est en ligne!

A consulter dans notre rubrique Bibliographie pour redécouvrir ou approfondir les enjeux épistémologiques et historiographiques abordés au cours de la séance!

Clyde Plumauzille

Docteure en histoire de l’Université Paris 1 et allocataire postdoctorante de l'Institut Emilie du Châtelet, mes recherches portent sur les économies intimes des classes populaires féminines à l'époque moderne et contemporaine.

More Posts - Website

Séance du 6 avril 2012 – « Le genre de la contestation ouvrière »

Attention, la séance dure 3 heures car nous recevons deux intervenants!

Suggestions de lecture en rapport avec la séance:

François Jarrige, « Le mauvais genre de la machine », RHMC, 2007

Xavier Vigna, Histoires des ouvriers en France au XXe siècle, 2012

April 6 Session- “Gender and worker contestations”

Attention, the seminar will last 3 hours because we will welcome two speakers!

From 16h to 19h, Friday April 6, François Jarrige will present on “The Gender of worker contestations in the printing shop of the 19th century” and Xavier Vigna will present on “The Gender of the strikes in the year 1968.”

Séance du 2 mars 2012 — « Genre, âge et vieillissement, quelques perspectives de recherche ? »

Dans le cadre du séminaire Genre et Classes populaires, le 2 mars, Juliette Rennes  (maîtresse de conférences à l’EHESS, membre du GSPM) présente:  Genre, âge et vieillissement, quelques perspective de recherche? La séance à lieu de 16 à 18h, Université Paris 1, 17 rue de la Sorbonne, Salle Picard, 3e étage, escalier C.

Intervention de Juliette Rennes (télécharger à l’aide du clic droit)

In the framework of the seminar Gender and the Popular Classes, on March 2, Juliette Rennes (professor at l’EHESS, member of GSPM) presents: Gender, age and aging, some research perspectives? The session will take place from 16h to 18h, Université Paris 1, 17 rue de la Sorbonne, Salle Picard, 3e étage, escalier C.

Séance du vendredi 3 février — « L’écriture et la consommation: des modes d’action féminins à la Belle Epoque »

Bonne année à tous. La quatrième séance du séminaire Genre et Classes Populaires aura lieu vendredi 3 février de 16h à 18h à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne en salle Picard (3e étage escalier C).

Sandrine Roll (docteure en Histoire, professeure d’Histoire-Géographie) traitera du sujet suivant:  “L’écriture et la consommation: des modes d’action féminins à la Belle Epoque.”

La bibliographie Consommation, genre et classes populaires est en ligne, n’hésitez pas à la consulter!

Happy new year to everyone. The fourth session of the seminar Genre et Classes Populaires will take place Friday, February 3 from 16h to 18h at the Université Paris I Panthéon-Sorbonne in the Picard room (3rd floor, stairway C).

Sandrine Roll (PhD in History, Professor of History-Geography) will present the following subject: “Writing and consumption: the modes of feminine action during the Belle Époque.”

Clyde Plumauzille

Docteure en histoire de l’Université Paris 1 et allocataire postdoctorante de l'Institut Emilie du Châtelet, mes recherches portent sur les économies intimes des classes populaires féminines à l'époque moderne et contemporaine.

More Posts - Website

La bibliographie générale du séminaire est en ligne!

A consulter dans la rubrique Bibliographie de notre site, la bibliographie générale abordée au cours de la 1ère séance introductive du séminaire est désormais en ligne.

 

Available under the « Bibliographie » tab of our site: the general bibliography discussed during the first introductory session of the seminar is now online.

Clyde Plumauzille

Docteure en histoire de l’Université Paris 1 et allocataire postdoctorante de l'Institut Emilie du Châtelet, mes recherches portent sur les économies intimes des classes populaires féminines à l'époque moderne et contemporaine.

More Posts - Website

Séance du vendredi 6 janvier — “Filles et gars de la jeunesse ouvrière chrétienne et remise en cause du genre dans les années 68.”

La troisième séance du séminaire Genre et Classes Populaires aura lieu vendredi 6 janvier de 16h à 18h à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne en salle Picard (3e étage escalier C).

Anthony Favier (doctorant en histoire à l’Université Lyon 2 Lumière) traitera du sujet suivant:  “Filles et gars de la jeunesse ouvrière chrétienne et remise en cause du genre dans les années 68.”

Intervention de Anthony Favier (télécharger à l’aide du clic droit)

 

Blog de l’intervenant: Penser le genre catholique

 

The third session of the seminar Genre et Classes Populaires will take place Friday, January 6 from 16h to 18h at the Université Paris I Panthéon-Sorbonne in the Picard room (3rd floor, staircase C).

Anthony Favier (Doctoral student in History at the Université Lyon 2 Lumière) will discuss the following subject: “Girls and boys of the Young Christian Workers and the reevaluation of gender in the year ’68.”

Clyde Plumauzille

Docteure en histoire de l’Université Paris 1 et allocataire postdoctorante de l'Institut Emilie du Châtelet, mes recherches portent sur les économies intimes des classes populaires féminines à l'époque moderne et contemporaine.

More Posts - Website

Séance du vendredi 2 décembre — « Peut-on étudier la famille sans utiliser le prisme du genre ? Le cas des familles algériennes arrivées en France entre 1945 et 1985. »

La deuxième séance du séminaire Genre et Classes Populaires aura lieu vendredi prochain (2 décembre) de 17h à 19h à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne en salle Picard (3e étage escalier C).

Muriel Cohen (doctorante en histoire à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) abordera le thème suivant : « Peut-on étudier la famille sans utiliser le prisme du genre ? Le cas des familles algériennes arrivées en France entre 1945 et 1985. »

The second session of the seminar Genre et Classes Populaires will take place next Friday (December 2) from 17h to 19h at the Université Paris I Panthéon-Sorbonne in the Picard room (3rd floor, staircase C).

Muriel Cohen (Doctoral student in History at the Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) will engage the following theme: “Can one study the family without using the prism of gender? The case of Algerian families who arrived in France between 1945 and 1985.”

Clyde Plumauzille

Docteure en histoire de l’Université Paris 1 et allocataire postdoctorante de l'Institut Emilie du Châtelet, mes recherches portent sur les économies intimes des classes populaires féminines à l'époque moderne et contemporaine.

More Posts - Website

Séance du 4 novembre : « Introduction au séminaire Genre et classes populaires »

Anaïs Albert et Clyde  Marlo Plumauzille introduisent les définitions et les enjeux du séminaire Genre et classes populaires.

Intervention de Clyde Marlo Plumauzille et d\’Anais Albert (clic droit pour télécharger)

Programme séminaire 2011/2012

 

Séminaire de recherche

Genre et Classes Populaires

Université Paris 1, 17 rue de la Sorbonne, Salle Picard (3ème étage, escalier C)

Le premier vendredi du mois.

 

Le séminaire « Genre et classes populaires » s’inscrit dans la perspective définie par Christelle Hamel et Johanna Siméant, dans le numéro de la revue Genèses consacré à cette thématique afin d’interroger la construction mutuelle des rapports de genre et de classe dans les milieux populaires pour comprendre «comment les mécanismes qui produisent ces deux types de domination s’agencent, se combinent, s’enchevêtrent ».

A la croisée de l’histoire et de la sociologie, ce séminaire se propose de questionner l’articulation des rapports de domination afin de saisir la complexité des identités et des inégalités sociales. Cette approche intersectionnelle vise ainsi à étudier l’interaction des grands axes de la différenciation sociale et à confronter cette articulation première, Genre/classes populaires, à toutes les catégories de la différence : race, classe d’âge, sexualité… Les intervenant-e-s confronteront leurs terrains et leurs archives à ces interrogations, à travers des exemples précis, tels que les pratiques de consommation, les stratégies des migrant-e-s, l’engagement religieux ou encore les luttes au travail.

Cette année, les séances se concentreront sur la France de la Révolution Française, temps de bouleversement des identités collectives, jusqu’au très contemporain.

 

Programme

 

4 novembre 2011, 17h-19h

Séance introductive, Anaïs Albert et Clyde Marlo Plumauzille

 

2 décembre 2011, 17h-19h

Muriel Cohen, (doctorante en histoire à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Peut-on étudier la famille sans utiliser le prisme du genre ? Le cas des familles algériennes arrivées en France entre 1945 et 1985.

Discutantes : Fanny Gallot et Patricia González Almeida

 

6 janvier 2012, 16-18h

Anthony Favier (doctorant en histoire à l’Université Lyon 2 Lumière, LARHRA), Filles et gars de la jeunesse ouvrière chrétienne et remise en cause du genre dans les années 68.

Discutantes : Fanny Gallot et Mathilde Rossigneux-Méheust

 

3 février 2012, 16h-18h

Sandrine Roll (docteure en histoire), Lectrices et consommatrices en France à la Belle Epoque.

Discutantes : Anaïs Albert et Clyde Marlo Plumauzille

 

2 mars 2012, 16h-18h

Juliette Rennes (maîtresse de conférences à l’EHESS, membre du GSPM), Genre, âge et vieillissement, quelques perspectives de recherche.

Discutantes : Eve Meuret-Campfort et Mathilde Rossigneux-Méheust

 

6 avril 2012, 16-18h

François Jarrige et Xavier Vigna (maîtres de conférences, Université de Bourgogne), Le genre de la contestation ouvrière, France, XIXe-XXe siècles.

Discutantes : Anaïs Albert, Fanny Gallot et Eve Meuret-Campfort

 

4 mai  2012, 16-18h

Isabelle Puech, (sociologue, chercheuse associée au CEE, Responsable observatoire à la FEPEM),  L’emploi des femmes dans les services à la personne : une réalité ambivalente.

Discutantes : Eve Meuret-Campfort et Patricia González Almeida

 

1er juin 2012, 16h-18h

Lola Gonzalez-Guijano (doctorante à l’EHESS / Université l’Orientale de Naples), Le cinquième quart : la prostitution des ouvrières parisiennes de la seconde moitié du XIXe siècle.

Discutantes : Mathilde Rossigneux-Méheust et Clyde Marlo Plumauzille