Archives pour la catégorie Parutions/Lectures, Publications

Dernier numéro de la revue: Journal of Women’s History

Dernier numéro de la revue: Journal of Women’s History

https://muse.jhu.edu/

 

Volume 28, Issue 3, Fall 2016


Editorial Note

“Changing Feminist Paradigms and Cultural Encounters: Women’s Experiences in Ottoman and Post-Ottoman History in the Nineteenth and Twentieth Centuries”

Elisa Camiscioli, Jean H. Quataert, Benita Roth

 

Articles

Introduction

Gülhan Balsoy

 

“They can breathe freely now”: The International Council of Women and Ottoman Muslim Women (1893–1920s)

Nicole A.N.M. van Os

 

National and Transnational Dynamics of Women’s Activism in Turkey in the 1950s and 1960s: The Story of the ICW Branch in Ankara

Umut Azak, Henk de Smaele

 

Transcultural Encounters: Discourses on Women’s Rights and Feminist Interventions in the Ottoman Empire, Greece, and Turkey from the Mid-Nineteenth Century to the Interwar Period

Efi Kanner

 

Women’s Migration for Prostitution in the interwar Middle East and North Africa

Liat Kozma

 

Toxic Murder, Female Poisoners, and the Question of Agency at the Late Ottoman Law Courts, 1840–1908

Ebru Aykut

 

The Uncertainties of Freedom: The Second Constitutional Era and the End of Slavery in the Late Ottoman Empire

Ceyda Karamursel

 

Maternal Colonialism and Turkish Woman’s Burden in Dersim: Educating the “Mountain Flowers” of Dersim

Zeynep Turkyilmaz

Save

Katie Jarvis

Assistant Professor of History at the University of Notre Dame. Je suis maître de conférences en histoire à l'University of Notre Dame. Mes recherches portent sur des marchandes parisiennes qui s’appellent les Dames des Halles pendant la Révolution française. En les utilisant comme un prisme, je demande comment les révolutionnaires ont négocié la double croissance des aspirations démocratiques et le capitalisme à travers leur métier quotidien. J’examine la façon dont les Dames ont inventé une notion de citoyenneté naissante qui a eu le travail, plutôt que le sexe, comme la base. En même temps, j'analyse comment les révolutionnaires ont débattu le rôle politique des classes populaires par les marchandes en détail. La nation française - et une grande partie de l'Europe – s’accapareraient dans ces problèmes pour des décennies.

More Posts - Website

Follow Me:
LinkedIn

Dernier numéro de la revue: Gender & History (Forum: Rethinking Key Concepts in Gender History)

Dernier numéro de la revue: Gender & History (Forum: Rethinking Key Concepts in Gender History)

http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/gend.2016.28.issue-2/issuetoc

 

Volume 28, Issue 2, August 2016

 

Editorial

Editorial (pages 275–282)

Stuart Airlie, Maud Anne Bracke and Rosemary Elliot

 

Leonore Davidoff and the Founding of Gender & History (pages 283–287)

Jane Rendall and Keith McClelland

 

Blood, Contract and Intimacy: History and Practice with Leonore Davidoff (pages 288–298)

Megan Doolittle, Janet Fink and Katherine Holden

 

Forum: Rethinking Key Concepts in Gender History

Critical Thoughts on Keywords in Gender and History: An Introduction (pages 299–306)

Shireen Hassim

 

Gender Binary and the Limits of Poststructuralist Method (pages 307–323)

Anna Krylova

 

Historicising Agency (pages 324–339)

Lynn M. Thomas

 

‘Intersectionality’, Socialist Feminism and Contemporary Activism: Musings by a Second-Wave Socialist Feminist (pages 340–357)

Linda Gordon

 

Beyond ‘Crisis’ in Understanding Gender Transformation

Mary Louise Roberts

 

Degrading the Male Body: Manhood and Conflict in the High-medieval Low Countries (pages 367–386)

Stefan Meysman

 

Knightly Masculinity, Court Games and Material Culture in Late-medieval Portugal: The Case of Constable Afonso (c.1480–1504) (pages 387–400)

Hélder Carvalhal and Isabel dos Guimarães Sá

 

‘Poor Gordon’: What the Australian Cult of Adam Lindsay Gordon Tells Us About Turn-of-the-Twentieth-Century Masculine Sentimentality (pages 401–421)

Melissa Bellanta

 

Should we Abstain? Spousal Equality in Twelfth-century Byzantine Canon Law (pages 422–437)

Maroula Perisanidi

 

‘No More Fears, No More Tears’?: Gender, Emotion and the Aftermath of the Napoleonic Wars in France (pages 438–460)

Jennifer Heuer

 

Affection and Assimilation: Concubinage and the Ideal of Conjugal Love in Colonial Korea, 1922–38 (pages 461–479)

Sungyun Lim

 

‘Writing’ Black Womanhood in the Early Cuban Republic, 1904–16 (pages 480–500)

Takkara Brunson

 

Mourned Choices and Grievable Lives: The Anti-Abortion Movement’s Influence in Defining the Abortion Experience in Australia Since the 1960s (pages 501–519)

Erica Millar

 

Reviews

Anne-Marie Kilday, A History of Infanticide in Britain, c.1600 to the Present, (Basingstoke: Palgrave Macmillan, 2013), pp. 338. ISBN 978-0-230-54707-0 (hb). (pages 520–521)

 

Bronwen Neil and Lynda Garland (eds), Questions of Gender in Byzantine Society (Ashgate: Farnham, 2013), pp. x + 218. ISBN 978-1-4094-4779-5 (hb), 978-1-4094-4780-1 (ebook), 978-1-4094-7449-4 (ePUB). Judith Herrin, Unrivalled Influence: Women and Empire in Byzantium (Princeton: Princeton University Press, 2013), pp. xix + 328. ISBN 978-0-691-15321-6. (pages 522–526)

 

Philip Grace, Affectionate Authorities: Fathers and Fatherly Roles in Late Medieval Basel (Farnham: Ashgate, 2015), pp. x + 186. ISBN 978-1-4724-4554-4 (hb). (pages 527–528)

 

Darlene Abreu-Ferreira, Women, Crime, and Forgiveness in Early Modern Portugal (Burlington: Ashgate, 2015), pp. xii + 237. ISBN 978-1-47244-2314. (pages 529–530)

 

Gary Waller, A Cultural Study of Mary and the Annunciation: From Luke to the Enlightenment (London: Pickering & Chatto, 2015), pp. 256. ISBN 1-848-93575-7 (hb). (pages 531–532)

 

Helen McCarthy, Women of the World: The Rise of the Female Diplomat (London: Bloomsbury, 2014), pp. xii + 416. ISBN: 978-1-408-84004-7 (pb). (pages 533–534)

 

Josephine Hoegaerts, Masculinity and Nationhood, 1830–1910: Constructions of Identity and Citizenship in Belgium (Basingstoke: Palgrave, 2014), pp. xii + 242. 978-1-137-39199-5 (hb). (pages 535–536)

 

Merrill D. Smith (ed.), Cultural Encyclopedia of the Breast (Lanham: Rownan and Littlefield, 2014), pp. xi + 288. ISBN 978-0-7591-2331-1 (hb); 978-0-7591-2332-8 (ebook). (pages 537–538)

 

Sarah B. Rodriguez, Female Circumcision and Clitoridectomy in the United States: A History of Medical Treatment (Rochester: University of Rochester Press, 2014), pp. ix + 280. ISBN: 978-1-58046-498-7 (hb). (pages 539–540)

 

Marilyn Booth, Classes of Ladies of Cloistered Spaces: Writing Feminist History through Biography in Fin-de-Siècle Egypt (Edinburgh: Edinburgh University Press, 2015), pp. v + 466. ISBN 978-0-7486-9486-0 (hb); 978-1-4744-0341-2 (epub). (pages 541–542)

 

Maria Fritsche, Homemade Men in Postwar Austrian Cinema: Nationhood, Genre and Masculinity (New York: Berghahn, 2013), pp. xi + 274. ISBN 978-0-85745-945-9 (hb); ISBN 978-0-85745-945-6 (ebook). (pages 543–544)

 

Eileen J. Suárez Findlay, We Are Left without a Father Here: Masculinity, Domesticity, and Migration in Postwar Puerto Rico (Durham: Duke University Press, 2014), pp. xii + 300. ISBN 978-0-8223-5766-7 (hb); 978-0-8223-5782-7 (pb). (pages 545–546)

 

Marilyn Morris, Sex, Money & Personal Character in Eighteenth-Century British Politics (New Haven: Yale University Press, 2014), pp. xiv + 257. ISBN 978-0-300-20845-0 (hb). (pages 547–548)

 

John H. Arnold and Sean Brady, What is Masculinity? Historical Dynamics from Antiquity to the Contemporary World (Basingstoke: Palgrave Macmillan, 2011), pp. v + 461. ISBN: 978-0-230-27813-4 (hb); 978-1-137-30560-2 (pb). (pages 549–550)

 

Tanya Fitzgerald and Elizabeth M. Smyth (eds), Women Educators, Leaders and Activists: Educational Lives and Networks, 1900–1960 (London: Palgrave Macmillan, 2014), pp. v + 214. ISBN 978-1-137-30351-6 (hb). (pages 551–552)

 

Save

Save

Save

Katie Jarvis

Assistant Professor of History at the University of Notre Dame. Je suis maître de conférences en histoire à l'University of Notre Dame. Mes recherches portent sur des marchandes parisiennes qui s’appellent les Dames des Halles pendant la Révolution française. En les utilisant comme un prisme, je demande comment les révolutionnaires ont négocié la double croissance des aspirations démocratiques et le capitalisme à travers leur métier quotidien. J’examine la façon dont les Dames ont inventé une notion de citoyenneté naissante qui a eu le travail, plutôt que le sexe, comme la base. En même temps, j'analyse comment les révolutionnaires ont débattu le rôle politique des classes populaires par les marchandes en détail. La nation française - et une grande partie de l'Europe – s’accapareraient dans ces problèmes pour des décennies.

More Posts - Website

Follow Me:
LinkedIn

Dernier numéro de la revue: Gender, Work & Organization

Dernier numéro de la revue: Gender, Work & Organization

http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/gwao.v23.5/issuetoc

 

September 2016

Volume 23, Issue 5

 

‘But It’s Your Job To Be Friendly’: Employees Coping With and Contesting Sexual Harassment from Customers in the Service Sector

Laura Good and Rae Cooper

 

Denied Citizens of Turkey: Experiences of Discrimination Among LGBT Individuals in Employment, Housing and Health Care

Volkan Yılmaz and İpek Göçmen

 

Women Academics and Work–Life Balance: Gendered Discourses of Work and Care

Kim Toffoletti and Karen Starr

 

‘In a Male Workplace, Things Would Never Be Like This’: Using Gendered Notions to Neutralize Conflicts in a Swedish Supermarket

Kristina Johansson

 

‘To Do Or Not To Do (Gender)’ and Changing the Sex-Typing of British Theatre

Daniel Sage and Catherine Rees

 

 

Save

Save

Save

Katie Jarvis

Assistant Professor of History at the University of Notre Dame. Je suis maître de conférences en histoire à l'University of Notre Dame. Mes recherches portent sur des marchandes parisiennes qui s’appellent les Dames des Halles pendant la Révolution française. En les utilisant comme un prisme, je demande comment les révolutionnaires ont négocié la double croissance des aspirations démocratiques et le capitalisme à travers leur métier quotidien. J’examine la façon dont les Dames ont inventé une notion de citoyenneté naissante qui a eu le travail, plutôt que le sexe, comme la base. En même temps, j'analyse comment les révolutionnaires ont débattu le rôle politique des classes populaires par les marchandes en détail. La nation française - et une grande partie de l'Europe – s’accapareraient dans ces problèmes pour des décennies.

More Posts - Website

Follow Me:
LinkedIn

Dernier numéro de la revue: Journal of Women’s History, Vol. 28, No. 2

Dernier numéro de la revue: Journal of Women’s History
https://muse.jhu.edu/issue/33651

Volume 28, Issue 2, Summer 2016

Articles
On Women’s Bodies: Experience of Dehumanization during the Holocaust
Nicole Ephgrave

Cadres, Grain, and Sexual Abuse in Wuwei County, Mao’s China
Bin Yang and Shuji Cao

Speech, Sex, and Mobility: Norwegian Women in a Late Nineteenth-Century « English-speaking » Settler Colony
Nadia Rhook

From Sperm Runners to Sperm Banks: Lesbians, Assisted Conception, and Challenging the Fertility Industry, 1971 – 1983
Katie Batza

Baby M: American Feminists Repond to a Controversial Case
Joyce Peterson

The Material Culture of Childbirth in Late Medieval London and its Suburbs
Katherine French

Book Reviews

Historicizing Gender, Medicine, and Biopolitics
Okezi T. Otovo

Early Modern Prostitutes, Concubines, and Mistresses
Yasuko Sato

Katie Jarvis

Assistant Professor of History at the University of Notre Dame. Je suis maître de conférences en histoire à l'University of Notre Dame. Mes recherches portent sur des marchandes parisiennes qui s’appellent les Dames des Halles pendant la Révolution française. En les utilisant comme un prisme, je demande comment les révolutionnaires ont négocié la double croissance des aspirations démocratiques et le capitalisme à travers leur métier quotidien. J’examine la façon dont les Dames ont inventé une notion de citoyenneté naissante qui a eu le travail, plutôt que le sexe, comme la base. En même temps, j'analyse comment les révolutionnaires ont débattu le rôle politique des classes populaires par les marchandes en détail. La nation française - et une grande partie de l'Europe – s’accapareraient dans ces problèmes pour des décennies.

More Posts - Website

Follow Me:
LinkedIn

Dernier numéro de la revue Genre et Histoire: Genre et classes populaires, in situ

17 | Printemps 2016
Genre et classes populaires, in situ

Sous la direction de Anaïs Albert, Fanny Gallot, Katie Jarvis, Anne Jusseaume, Ève Meuret-Campfort, Clyde Plumauzille et Mathilde Rossigneux-Méheust

Clyde Plumauzille

Docteure en histoire de l’Université Paris 1 et allocataire postdoctorante de l'Institut Emilie du Châtelet, mes recherches portent sur les économies intimes des classes populaires féminines à l'époque moderne et contemporaine.

More Posts - Website

Journée d’étude du 9 juin: Genre et classes populaires: nouvelles perspectives de recherche

Genre et classes populaires: nouvelles perspectives de recherche

Sans titre

Journée d’études organisée par Anne BEROUJON, Vincent PORHEL, Marianne THIVEND (axe Genre et Société, LARHRA)

en collaboration avec la revue Genre & Histoire

Genre et classes populaires : nouvelles perspectives de recherche

Jeudi 9 juin, 10-17h30, ISH, 14 av. Berthelot, Lyon 7e, salle Elise Rivet

A l’occasion de la parution prochaine du n°17 de la revue Genre et Histoire, consacré à « Genre et classes populaires : l’approche in situ », l’axe Genre et Sociétés du LARHRA organise une journée d’études pour réfléchir aux perspectives de recherche que l’articulation des rapports de genre et de classe in situ, appliquée aux classes populaires, permet d’ouvrir. Les organisatrices du séminaire « Genre et classes populaires » et coordinatrices du numéro de Genre & Histoire, présenteront le travail collectif engagé depuis 2011 et, à partir de quelques uns de leurs travaux, mettront en perspective ce que l’approche in situ apporte à l’analyse de la construction historique des rapports de genre et de classe.

Si le genre et la classe sont des catégories contraignantes, sources de domination, elles doivent également être envisagées comme des catégories en redéfinition permanente, dont les individus peuvent se saisir selon leur différentes appartenances sociales, de genre, de classe, de race, d’âge… Pour saisir l’agency de ces individus, et dépasser une approche strictement déterministe, la méthodologie d’un travail in situ peut s’avérer féconde. L’entrée par le lieu rend en effet non seulement possible l’observation fine de la mise en œuvre des rapports sociaux de genre et de classe, mais également celle des réajustements constants des définitions du genre et des classes populaires.

Les contributions de la journée viseront plus particulièrement à replacer les femmes des classes populaires dans les aspects les plus concrets et les plus banals de leur vie, pour mieux saisir les interactions sociales qui se jouent au quotidien, dans les lieux mêmes où se font et se dénouent les dominations sociales et sexuées. Une large part sera faite à la présentation des méthodes d’analyse que l’approche par le lieu requiert : méthodes de l’observation compréhensive et intensive de l’ethnographie utilisées dans une perspective historique, approche de la micro-histoire pour mieux saisir les interactions sociales qui se déroulent en des lieux précis.

La journée se veut ouverte aux masterant.es et doctorant.es et à toute et tout chercheur.e en sciences humaines et sociales, tant les perspectives ouvertes par l’approche in situ croisent non seulement l’histoire, mais également la sociologie, l’ethnologie, la géographie…

Programme

– 9h30 : accueil

– 10-12h30 : 

– Fanny Gallot (UPEC-ESPE, CRHEC (EA 4392)), Clyde Plumauzille (EHESS/IEC, CRH), Mathilde Rossigneux-Méheust (Université Paris 1, CRH XIX) : Présentation du groupe Genre et Classes populaires, problématiques de recherche et travaux réalisés depuis 2011.

– Anne Beroujon (UPMF Grenoble, LARHRA) : Genre et classes populaires : perspective comparée. Epoque moderne-époque contemporaine.

– 12h30-14 : pause déjeuner

– 14-16h30 :

– Présentation du numéro 17 de Genre & Histoire : l’approche in situ

– Clara Chevalier  (EHESS, CRH) : Comment spatialiser les mouvements populaires et leur répression ? (Paris, XVIIIe siècle)

– Anaïs Albert  (Université Paris 1, CRH XIX) : Ecrire le genre, questions autour d’une écriture épicène de l’histoire sociale.

– Eve Meuret-Campfort (Université de Nantes, CENS): L’approche in situ de mobilisations de femmes ouvrières : ressources locales et effets de lieux. Années 1960- années 1990.

Ingrid Hayes Sous Réserve, (Université Paris 1, CHS) : L’engagement des femmes des classes populaires : entre dominations et émancipation

16h30 : Conclusion de la journée : Vincent Porhel (Lyon1-ESPE, LARHRA)

 

Clyde Plumauzille

Docteure en histoire de l’Université Paris 1 et allocataire postdoctorante de l'Institut Emilie du Châtelet, mes recherches portent sur les économies intimes des classes populaires féminines à l'époque moderne et contemporaine.

More Posts - Website

Dernier numéro de la revue Travail, genre et sociétés: Femmes dirigeantes

Le numéro 35/2016 (avril) de Travail, genre et sociétés « Femmes dirigeantes » vient de paraître aux éditions La Découverte

unnamed

PARCOURS
Liu Lu, tourments quotidiens d’une ouvrière paysanne chinoise
propos recueillis par Tang Xiaojing et Tania Angeloff

DOSSIER
Femmes dirigeantes
coordonné par Marlène Benquet et Jacqueline Laufer
Femmes hautes fonctionnaires en France, l’avènement d’une égalité élitiste
Alban Jacquemart, Fanny Le Mancq et Sophie Pochic

Celles qui survivent : dispositions improbables des dirigeantes dans la finance
Valérie Boussard

Les profils des femmes membres des conseils d’administration en France
Anne-Françoise Bender, Rey Dang et Marie José Scotto

Le ciel de plomb des organisations patronales
Marion Rabier

Cheffes d’orchestre, le temps des pionnières n’est pas révolu !
Hyacinthe Ravet
MUTATIONS
Les miettes du salariat : l’engagement au travail des sans-emploi
Morgane Kuehni

Clyde Plumauzille

Docteure en histoire de l’Université Paris 1 et allocataire postdoctorante de l'Institut Emilie du Châtelet, mes recherches portent sur les économies intimes des classes populaires féminines à l'époque moderne et contemporaine.

More Posts - Website

Parution: numéro 34 de Savoir/Agir « De la classe ouvrière aux classes populaires »

Le numéro 34 de Savoir/Agir revue revient sur la transition entre classe ouvrière et classes populaires, mais surtout cherche à cerner « ce que populaire veut dire », en s’interrogeant sur la cohérence du groupe, sur sa reproduction et sur la pertinence de l’association ouvriers/employés, mais aussi en étudiant les multiples clivages qui traversent les classes populaires aujourd’hui.

Dernier numéro de la revue: Journal of Women’s History

Dernier numéro de la revue: Journal of Women’s History

https://muse.jhu.edu/journals/journal_of_womens_history/toc/jowh.27.4.html

 

 

Volume 27, Issue 4, Winter 2015

 

Articles:

The Ambiguities of Power in Russia, the United States, Japan, and France

Elisa Camiscioli, Jean H. Quataert

 

Debating Sharia: The 1917 Muslim Women’s Congress in Russia

Marianne Kamp

 

“How Come There’s Only Men Up There?”: Catholic Women’s Grassroots Anti-Abortion Activism

Karissa Haugeberg

 

Following the Money: Wealthy Women, Feminism, and the American Suffrage Movement

Joan Marie Johnson

 

An International Comparison of Women’s Suffrage: The Cases of Finland and New Zealand in the Late Nineteenth and Early Twentieth Century

Irma Sulkunen

 

Cultivating Feminine Affinity: Women, Domesticity, and Cold War Transnationality in the US Military Occupation of Okinawa

Mire Koikari

 

How Women Make Diplomacy: The British Embassy in Paris, 1815–1841

Jennifer Mori

 

Unusual Frontal Developments: Negotiating the Pregnant Body in Nineteenth-Century America

Shannon Withycombe

 

Book Reviews

International Perspectives on Reproductive History

Simone M. Caron

 

Building Identity through Work, Leisure, Migration, and Activism: Latinas in the Twentieth Century

Marlene Medrano

Katie Jarvis

Assistant Professor of History at the University of Notre Dame. Je suis maître de conférences en histoire à l'University of Notre Dame. Mes recherches portent sur des marchandes parisiennes qui s’appellent les Dames des Halles pendant la Révolution française. En les utilisant comme un prisme, je demande comment les révolutionnaires ont négocié la double croissance des aspirations démocratiques et le capitalisme à travers leur métier quotidien. J’examine la façon dont les Dames ont inventé une notion de citoyenneté naissante qui a eu le travail, plutôt que le sexe, comme la base. En même temps, j'analyse comment les révolutionnaires ont débattu le rôle politique des classes populaires par les marchandes en détail. La nation française - et une grande partie de l'Europe – s’accapareraient dans ces problèmes pour des décennies.

More Posts - Website

Follow Me:
LinkedIn

Dernier numéro de la revue: Gender, Work, & Organization, January 2016

Dernier numéro de la revue: Gender, Work, & Organization

http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/gwao.v23.1/issuetoc

 

Volume 23, Issue 1, January 2016

 

Special Issue: Sexual Politics, Organizational Practices: Interrogating Queer Theory, Work and Organization

Edited by: Alison Pullen, Torkild Thanem, Melissa Tyler, Louise Wallenberg

 

Articles:

Sexual Politics, Organizational Practices: Interrogating Queer Theory, Work and Organization (pages 1–6)

Alison Pullen, Torkild Thanem, Melissa Tyler and Louise Wallenberg

 

Queer Categories: Queer(y)ing the Identification ‘Older Lesbian, Gay and/or Bisexual (LGB) Adults’ and its Implications for Organizational Research, Policy and Practice (pages 7–18)

   Andrew King

 

Occupational Segregation Research: Queering the Conversation (pages 19–35)

James McDonald

 

Towards Queering the Business School: A Research Agenda for Advancing Lesbian, Gay, Bisexual and Trans Perspectives and Issues (pages 36–51)

   Nick Rumens

 

Situated Transgressiveness: Exploring One Transwoman’s Lived Experiences across Three Situated Contexts (pages 52–70)

   Sara Louise Muhr, Katie Rose Sullivan and Craig Rich

 

Queering Queer (pages 71–73)

   Martin Parker

 

Review Essay New Directions in Queer Theory: Recent Theorizing in the Work of Lynne Huffer, Leo Bersani & Adam Phillips, and Lauren Berlant & Lee Edelman (pages 74–83)

   Nancy Harding

 

Postscript: Queer Endings/Queer Beginnings (pages 84–87)

   Alison Pullen, Torkild Thanem, Melissa Tyler and Louise Wallenberg

 

 

Katie Jarvis

Assistant Professor of History at the University of Notre Dame. Je suis maître de conférences en histoire à l'University of Notre Dame. Mes recherches portent sur des marchandes parisiennes qui s’appellent les Dames des Halles pendant la Révolution française. En les utilisant comme un prisme, je demande comment les révolutionnaires ont négocié la double croissance des aspirations démocratiques et le capitalisme à travers leur métier quotidien. J’examine la façon dont les Dames ont inventé une notion de citoyenneté naissante qui a eu le travail, plutôt que le sexe, comme la base. En même temps, j'analyse comment les révolutionnaires ont débattu le rôle politique des classes populaires par les marchandes en détail. La nation française - et une grande partie de l'Europe – s’accapareraient dans ces problèmes pour des décennies.

More Posts - Website

Follow Me:
LinkedIn

Dernier numéro de la revue: Gender & History, Special Issue: Men at Home: Domesticities, Authority, Emotions and Work

Dernier numéro de la revue: Gender & History

 

Volume 27, Issue 3, November 2015

 

Special Issue: Men at Home: Domesticities, Authority, Emotions and Work

Edited by: Raffaella Sarti

Articles:

Men at Home: Domesticities, Authority, Emotions and Work (Thirteenth–Twentieth Centuries) (pages 521–558)

   Raffaella Sarti

 

Part I – Which Domesticities?

 

Home and Away: The Flight from Domesticity in Late-Nineteenth-Century England Re-visited (pages 561–575)

   John Tosh

 

Illicit Intimacies: The Imagined ‘Homes’ of Gilbert Innes of Stow and his Mistresses (1751–1832) (pages 576–590)

Katie Barclay

 

Native American Men – and Women – at Home in Plural Marriages in Seventeenth-Century New France (pages 591–610)

   Sarah M. S. Pearsall

 

Lock Up Your Daughters! Male Activists, ‘Patriotic Domesticity’ and the Fight Against Sex Trafficking in England, 1880–1912 (pages 611–627)

   Rachael Attwood

 

Domesticity as Socio-Cultural Construction: Domestic Slavery, Home and the Quintal in Cabo Delgado (Mozambique) (pages 628–648)

   Francesca Declich

 

 

Part II – Male Authority, Love and Conflicts

 

Meanings of Fatherhood in Late-Medieval Montpellier: Love, Care and the Exercise of Patria Potestas (pages 651–668)

   Lucie Laumonier

 

Generations of Men and Masculinity in Two Late-Medieval Biographies of Saints (pages 669–683)

   Marita von Weissenberg

 

The Moretti Family: Late Marriage, Bachelorhood and Domestic Authority in Seventeenth-Century Venice (pages 684–702)

   Lisa Dallavalle

 

Fathers at Home: Life Writing and Late-Victorian and Edwardian Plebeian Domestic Masculinities (pages 703–717)

   Julie-Marie Strange

 

 

Part III – Material Culture, Household Economy and Work

 

A Passion for Porcelain, Silverware and Furniture in Male Aristocratic Homes (in Seventeenth- and Eighteenth-Century Central Italy) (pages 721–735)

   Benedetta Borello

 

The Early Modern German Professor at Home – Masculinity, Bachelorhood and Family Concepts (Sixteenth–Eighteenth Centuries) (pages 736–751)

   Elizabeth Harding

 

Husbands, Masculinity, Male Work and Household Economy in Eighteenth-Century Italy: The Case of Turin (pages 752–772)

   Beatrice Zucca Micheletto

 

Informal Economies and Masculine Hierarchies in Slave Communities of the US South, 1800–65 (pages 773–787)

   David Doddington

 

Part IV – Men at Home between Tradition and Innovation

 

The Bureaucrat, the Mulla and the Maverick Intellectual ‘at Home’: Domestic Narratives of Patriarchy, Masculinity and Modernity in Iran, 1880–1980 (pages 791–811)

   Joanna de Groot

 

Masculine Ways of Being at Home: Hobbies, Do-It-Yourself and Home Improvement in Argentina (1940–70) (pages 812–827)

   Inés Pérez

 

Fathers in 1960s Switzerland: A Silent Revolution? (pages 828–843)

   Caroline Rusterholz

 

Is the Personal Political for Men too? Encounter and Conflict between ‘New Left’ Men and Feminist Movements in 1970s Italy (pages 844–864)

   Paola Stelliferi

 

“The Ultimate Extension of Gay Community”: Communal Living and Gay Liberation in the 1970s (pages 865–881)

   Stephen Vider

Katie Jarvis

Assistant Professor of History at the University of Notre Dame. Je suis maître de conférences en histoire à l'University of Notre Dame. Mes recherches portent sur des marchandes parisiennes qui s’appellent les Dames des Halles pendant la Révolution française. En les utilisant comme un prisme, je demande comment les révolutionnaires ont négocié la double croissance des aspirations démocratiques et le capitalisme à travers leur métier quotidien. J’examine la façon dont les Dames ont inventé une notion de citoyenneté naissante qui a eu le travail, plutôt que le sexe, comme la base. En même temps, j'analyse comment les révolutionnaires ont débattu le rôle politique des classes populaires par les marchandes en détail. La nation française - et une grande partie de l'Europe – s’accapareraient dans ces problèmes pour des décennies.

More Posts - Website

Follow Me:
LinkedIn

PUB: « Corps sous emprises », dernier numéro de la revue Travail, genre et sociétés

Le numéro 34/2015 de Travail, genre et sociétés
« Corps sous emprises »
vient de paraître aux éditions La Découverte

PARCOURS
Michèle Reverdy, composer à  tout prix
propos recueillis par Hyacinthe Ravet

DOSSIER
Corps sous emprises. Biopolitique et sexualité au Nord et au Sud
coordonné par Tania Angeloff et Delphine Gardey

  • L’invention de l’accouchement sans douleur, France 1950-1980
    Marilène Vuille
  • Mesurer la puberté. La médicalisation de l’adolescence, Suisse 1950-1970
    Laura Piccand
  • Cet obscur sujet du désir. Médicaliser les troubles de la sexualité féminine en Occident
    Delphine Gardey et Iulia Hasdeu
  • Le sexe des femmes migrantes. Excisées au Sud, réparées au Nord
    Michela Villani
  • Biopolitique du stérilet. Stratégies au Sud
    Chikako Takeshita

MUTATIONS

  • La direction d’école en France
    Gilles Combaz et Christine Burgevin

CONTROVERSE
Quotas en tout genre
coordonnée par Jacqueline Laufer et Marion Paoletti

  • Du côté des électeurs : la banalisation du principe de parité ?
    Victor Marneur et Frédéric Neyrat
  • Un « mal nécessaire » ? Les hauts fonctionnaires et les quotas
    Laure Bereni et Anne Revillard
  • Les quotas de femems dans les conseils d’administration
    Anne-Françoise Bender, Isabelle Berrebi-Hoffmann et Philippe Reigné
  • A l’université : les dessous d’un consensus apparent
    Elise Lemercier
  • Dans le sport, des principes aux faits…
    Catherine Louveau
  • Art et culture …Et que rien ne change !
    Reine Prat
  • Dans les syndicats : du volontarisme à  la contrainte légale
    Cécile Guillaume, Sophie Pochic et Rachel Silvera

CRITIQUES

  • Crise sociale et précarité. Travail, modes de vie et résistances en France et en Espagne
    de Sabine Fortino, Benjamin Tejerica, Beatriz Cavia et José Calderon (dir.)
    par Carlos Prieto
  • Mères migrantes sans frontières. La dimension invisible de l’immigration philippine en France d’Asuncio Freznoza-Flot
    par Julien Debonneville
  • La fin du tapin. Sociologie de la croisade pour l’abolition de la prostitution
    de Lilian Mathieu
    par Lola Gonzalez-Quijano
  • L’enseignement ménager en France. Sciences et techniques au féminin
    de Joël Lebeaume
    par Nicole Mosconi
  • L’économie pour toutes. Un livre pour les femmes que les hommes feraient bien de lire
    de Jezabel Couppey-Soubeyran et Marianne Rubinstein
    par Rachel Silvera
  • L’amazone et la cuisinière. Anthropologie de la division sexuelle du travail
    de’Alain Testart
    par Marie-Elisabeth Handman
  • La place des femmes dans l’histoire. Une histoire mixte
    de Geneviève Dermenjian, Irène Jami, Annie Rouquier et Françoise Thébaud (coord.)
    par Yves Verneuil
  • Filles et garçons au lycée pro. Rapport à  l’école et rapport de genre
    de Séverine Depoilly
    par Nicolas Divert
  • Le genre de l’immigration et de la naturalisation. L’exemple de Marseille (1918-1940)
    de Linda Guerry
    par Stéphanie Condon

Clyde Plumauzille

Docteure en histoire de l’Université Paris 1 et allocataire postdoctorante de l'Institut Emilie du Châtelet, mes recherches portent sur les économies intimes des classes populaires féminines à l'époque moderne et contemporaine.

More Posts - Website

Dernier numéro de la revue: Gender, Work, & Organization

Dernier numéro de la revue: Gender, Work, & Organization

 

Volume 22, Issue 5, September 2015

Special Issue: Gendered Ageing in the New Economy

Edited by: Kathleen Riach, Wendy Loretto, Clary Krekula

Articles:

Gendered Ageing in the New Economy: Introduction to Special Issue (pages 437–444) Kathleen Riach, Wendy Loretto and Clary Krekula

Gendering Pensions: Making Women Visible (pages 445–458) Jo Grady

Work, Age and Other Drugs: Exploring the Intersection of Age and Masculinity in a Pharmaceutical Organization (pages 459–473) Barbara Foweraker and Leanne Cutcher

‘Success Is Satisfaction with What You Have’? Biographical Work–Life Balance of Older Female Employees in Public Administration (pages 474–494) Elisabeth Schilling

Technical Change and the Un/Troubling of Gendered Ageing in Healthcare Work (pages 495–509) Susan Halford, Natalia Kukarenko, Ann Therese Lotherington and Aud Obstfelder

Taking Stock: A Visual Analysis of Gendered Ageing (pages 510–528) Katrina Pritchard and Rebecca Whiting

Ageing, Corporeality and Embodiment, by Chris Gilleard and Paul Higgs. Anthem Press, 2014. 228 pp., hbk £60.00: Fashion and Age: Dress, the Body, and Later Life, by Julie Twigg. Bloomsbury, 2013. 184 pp., pbk £19.99 (pages 529–531) Sophie Hales

Older Workers in an Ageing Society: Critical Topics in Research and Policy, edited by Philip Taylor. Edward Elgar Publishers, 2013. 276 pp., hbk £83.00 (pages 532–533) Satu Heikkinen and Magnus Nilsson

Katie Jarvis

Assistant Professor of History at the University of Notre Dame. Je suis maître de conférences en histoire à l'University of Notre Dame. Mes recherches portent sur des marchandes parisiennes qui s’appellent les Dames des Halles pendant la Révolution française. En les utilisant comme un prisme, je demande comment les révolutionnaires ont négocié la double croissance des aspirations démocratiques et le capitalisme à travers leur métier quotidien. J’examine la façon dont les Dames ont inventé une notion de citoyenneté naissante qui a eu le travail, plutôt que le sexe, comme la base. En même temps, j'analyse comment les révolutionnaires ont débattu le rôle politique des classes populaires par les marchandes en détail. La nation française - et une grande partie de l'Europe – s’accapareraient dans ces problèmes pour des décennies.

More Posts - Website

Follow Me:
LinkedIn

Dernier numéro de la revue: Gender & History

Dernier numéro de la revue: Gender & History

http://onlinelibrary.wiley.com/store/10.1111/gend.2015.27.issue-1/asset/cover.gif?v=1&s=544c42b87d89d7f812a702ac1e89cfe215bf92ee

http://onlinelibrary.wiley.com/journal/10.1111/%28ISSN%291468-0424

 

Volume 27, Issue 2, August 2015
 

Articles:

Bodies of Evidence: Sex and Murder (or Gender and Homicide) in Early Modern England, c.1500–1680 (pages 245–262)

J. Kesselring

 

Women, ‘Usury’ and Credit in Early Modern England: The Case of the Maiden Investor (pages 263–292)

Judith M. Spicksley

 

‘Skills Proper to their Sex’: Cecilia Morillas and a New Domestic Education in Early Modern Spain (pages 293–306)

Margaret E. Boyle

 

The Pleasures of a Single Life: Envisioning Bachelorhood in Early Eighteenth-Century England (pages 307–328)

James Rosenheim

 

‘You May Bind Me, You May Beat Me, You May Even Kill Me’: Bridewealth, Consent and Conversion in Nineteenth-Century Abẹ́òkúta (in Present-day Southwest Nigeria) (pages 329–348)

Temilola Alanamu

 

Piety, Professionalism and Power: Chinese Protestant Missionary Physicians and Imperial Affiliations between Women in the Early Twentieth Century (pages 349–373)

Sarah Pripas-Kapit

 

Queering the Martial Races: Masculinity, Sex and Circumcision in the Twentieth-Century British Indian Army (pages 374–396)

Kate Imy

 

‘A Spanish Housewife is Your Next Door Neighbour’: British Women and the Spanish Civil War (pages 397–416)

Roseanna Webster

 

Dressing the Shop Window of Socialism: Gender and Consumption in the Soviet Union in the Era of ‘Cultured Trade’, 1934–53 (pages 417–445)

Philippa Hetherington

 

From ‘Mother of the Nation’ to ‘Lady Macbeth’: Winnie Mandela and Perceptions of Female Violence in South Africa, 1985–91 (pages 446–464)

Emily Bridger

 

Nirbhaya’s Body: The Politics of Protest in the Aftermath of the 2012 Delhi Gang Rape (pages 465–486)

Krupa Shandilya

 

This issue also contains abstracts and book reviews.

Katie Jarvis

Assistant Professor of History at the University of Notre Dame. Je suis maître de conférences en histoire à l'University of Notre Dame. Mes recherches portent sur des marchandes parisiennes qui s’appellent les Dames des Halles pendant la Révolution française. En les utilisant comme un prisme, je demande comment les révolutionnaires ont négocié la double croissance des aspirations démocratiques et le capitalisme à travers leur métier quotidien. J’examine la façon dont les Dames ont inventé une notion de citoyenneté naissante qui a eu le travail, plutôt que le sexe, comme la base. En même temps, j'analyse comment les révolutionnaires ont débattu le rôle politique des classes populaires par les marchandes en détail. La nation française - et une grande partie de l'Europe – s’accapareraient dans ces problèmes pour des décennies.

More Posts - Website

Follow Me:
LinkedIn

PUB: Appropriations ordinaires des idées féministes, Politix

Le dernier numéro de la revue Politix est consacré aux appropriations ordinaires des idées féministes et sonde le continuum de ces formes d’appropriations qui permet de dépasser le clivage féministe-non féministe dans le quotidien des mouvements sociaux. Dirigé par Alban Jacquemart, Viviane Albenga et Laure Bereni, il s’appuie sur les contributions de Fanny Gallot, Eve Meuret-Campfort, Camille Masclet, Laurence Bachmann, Pauline Delage, Gwenaëlle Perrier et Pamela Aronson.

Clyde Plumauzille

Docteure en histoire de l’Université Paris 1 et allocataire postdoctorante de l'Institut Emilie du Châtelet, mes recherches portent sur les économies intimes des classes populaires féminines à l'époque moderne et contemporaine.

More Posts - Website