Tous les articles par Anne Jusseaume

Séminaire du 14 avril : la routine en institution – Mathilde Rossigneux-Méheust

Le jeudi 14 avril, le séminaire “Genre et classes populaires” revient avec une séance sur la routine en institution dans la continuité de notre programme autour de la notion de « routine.s».

Nous aurons le plaisir de recevoir Mathilde Rossigneux-Méheust, (Université Paris I-Panthéon-Sorbonne) qui viendra nous présenter ses recherches sur « La mise en place de la routine dans les hospices de vieux, entre soins, soucis d’administration, et volonté d’encadrement ». 

Le séminaire a lieu à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne salle Picard 3, entrée au 17 rue de la Sorbonne, 75005, escalier C, 3ème étage, la salle Picard 3 est après les portes battantes, de 17h à 19h. Afin de vous permettre l’accès au bâtiment merci de nous contacter 24 heures à l’avance.

 

Conférence de Geneviève FRAISSE « La sexuation du monde, réflexions sur l’émancipation », 23 février

Mardi 23 février 2016, de 17h15 à 19h15 aura lieu une conférence de Geneviève FRAISSE, philosophe, directrice de recherche émérite au CNRS, membre du comité scientifique de PRESAGE sur « La sexuation du monde, réflexions sur l’émancipation »

La conférence se tiendra à Sciences Po, 27 rue St Guillaume (75007), dans la salle F. Goguel (5ème étage – en passant par le jardin).

Pour assister, il faut s’inscrire par mail auprès de valerie.richard@sciences-po.fr

Plus d’informations sur le site http://www.programme-presage.com/conferences.html

Genre, police coloniale et contrôle des comportements sexuels : séance de séminaire le 10 juin

La prochaine séance du séminaire « Violences coloniales, violences impériales » du Centre d’Histoire de Sciences Po sera centrée sur « Police coloniale et modalités de contrôle des comportements sexuels dans les colonies : une lecture par l’histoire du genre », ce mercredi 10 juin.

Elle portera sur deux interventions de Marie MUSCHALEK (Albert-Ludwigs-Universität Freiburg, HistorischesSeminar), « Policing Gender and Sexuality in German Southwest Africa » et de Marieke BLOEMBERGEN (Leiden University/KITLV), autour de son article « Being clean is being strong: policing cleanliness and gay vices in the Netherlands Indies in the 1930s ». 

 

La séance se déroulera au Centre d’Histoire de Sciences Po, 56 rue Jacob, de 14h30 à 16h30, dans la salle du Traité.

 

http://chsp.sciences-po.fr/en/evenement/violences-coloniales-violences-imperiales-seance-6

« Journal d’une femme de chambre », Avant-première lundi 30 mars

La prochaine séance du ciné-club du Centre d’Histoire du XIXe siècle propose en avant-première le nouveau film de Benoît Jacquot « le Journal d’une femme de chambre« , lundi 30 mars à 20h au Champo (Paris 5e). La projection sera suivie d’un débat avec Benoît Jacquot (réalisateur et scénariste), Xavier Lardoux (directeur général adjoint à UniFrance Films, auteur du livre Le cinéma de Benoit Jacquot, Paris, Editions Ina/Arte, 2012) et Christophe Charle, (professeur à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne).

D’ici là, vous avez encore le temps de vous replonger dans le roman d’Octave Mirbeau et suivre par Célestine le regard subversif d’une femme de chambre dans différents univers bourgeois d’une France en pleine affaire Dreyfus.

https://www.univ-paris1.fr/centres-de-recherche/crhxix/cineclub/programmation/

Genre et génocide à l’époque nazie – séminaire le 4 mars 2015

Dans le cadre d’un cycle « Genre et Génocide » organisé par le programme PRESAGE, le CERI et le Centre d’Histoire de Sciences Po, un séminaire « Gender and Genocide in the nazi era » aura lieu le 4 mars de 17h à 19h au Centre d’Histoire de Sciences Po56 rue Jacob, Paris 6e. Deux communications seront discutées : l’une d’Anna Hajkova sur les femmes du ghetto de Theresienstadt, et l’autre de Régis Schlagdenhauffen sur la commémoration des homosexuels victimes du nazisme en Europe de l’ouest.

Pour le programme de la journée et davantage d’informations :

http://www.programme-presage.com/details-de-la-journee.html?day=20150304

Journée autour de l’oeuvre de Geneviève Fraisse 3 février

« L’émancipation créatrice » est le titre de cette journée organisée le 3 février 2015 autour de l’oeuvre de Geneviève Fraisse, philosophe et directrice de recherches émérite au CNRS. Elle se déroulera à la Sorbonne, dans l’Amphithéâtre Louis Liard – 17 rue de la Sorbonne 75005, de 9h30 à 17h45. 

L’inscription est requise, plus d’informations ainsi que le programme de la journée à partir du lien suivant : http://www.programme-presage.com/details/events/lemancipation-creatrice.html

A paraître « Genre et christianisme, Plaidoyers pour une histoire croisée »

Après deux journées d’études sur le genre en 2011 et 2012 organisées par l’Association Française d’Histoire Religieuse, ce volume Genre et christianisme. Plaidoyers pour une histoire croisée, coordonné par Matthieu Brejon de Lavergnée et Magali della Sudda prolonge l’invitation à articuler le genre et la religion dans la recherche historique .

Comme l’annonce l’AFHRC, « la « théorie du genre » est devenue l’un des arguments clefs au cœur d’un débat où institutions religieuses et croyants ont formé la pointe de l’opposition. Pour autant, on ne saurait oublier que le genre a une histoire, que ses acceptions sont diverses et que l’historiographie anglo-saxonne l’a proposé voici trente ans comme une clef de lecture au même titre que d’autres catégories d’analyse comme la religion, la classe ou l’âge. De l’histoire des femmes et du genre aux masculinités, les quatorze auteurs réunis ici montrent de manière convaincante que le genre peut permettre de penser le religieux dans ses articulations avec le social, le politique, le culturel voire, en régime chrétien, son cœur même : la piété, la mystique et le miracle ».

Faisant écho aux débats récents (éducation, reconnaissance des unions homosexuelles), cet ouvrage propose un bilan historiographique, mobilise le genre pour relire certains dossiers (Lourdes), questionne les identités féminines et les masculinités, et enfin s’interroge sur les jeunesses catholiques, faisant intervenir l’âge comme catégorie d’analyse supplémentaire.

Voici la table des matières : 

Matthieu Brejon de Lavergnée et Magali Della Sudda : Une histoire religieuse sans genre est-elle (encore) possible ?

Historiographies

Claude Langlois : Du féminin dans le catholicisme contemporain.
Sabine Rousseau : Vingt ans d’histoire religieuse des femmes et du genre.
Josephine Hoegaerts : Soldats dévots et saints combatifs. L’historiographie anglophone et germanophone des masculinités religieuses.

Jeux de genre

Antoinette Guise-Castelnuovo : Lourdes au prisme du genre.
Chantal Verdeil : La sœur, le prêtre et les mariés : lecture genrée d’une source missionnaire (1936).

Identités féminines

Paul Chopelin : Les résistances féminines à la politique religieuse d’État sous la Révolution française.
Florence Rochefort : Les conceptions de genre du journal féminin protestant La Femme (1879-1891).
Delphine Moussel-Brillaxis : La jeune fille d’Action catholique au Mexique dans les années 1950.

Masculinités à l’épreuve

Caroline Muller : Le catholicisme au masculin ? Antoine Manilève (1879-1950).
Yann Raison du Cleuziou : Révolution ascétique et redéfinition de la virilité sacerdotale au milieu du XXe siècle.

Jeunesses catholiques

Fabien Groeninger : Sport catholique et genre.
Anthony Favier : Des normes de genre chez les filles et gars de la jeunesse ouvrière chrétienne (années 1950-1970).

Genre(s) en débat

Sara Teinturier : De la mixité des sexes à l’éducation différenciée dans les établissements privés catholiques (1960-2010).
Romain Carnac : Les autorités catholiques face à la reconnaissance légale des unions homosexuelles (1992-2013).

 

L’ouvrage paraîtra en janvier 2015, mais il est déjà disponible par souscription à tarif réduit. Pour plus d’informations : http://afhrc.hypotheses.org/2600

Mise en page 1

 

Séance de séminaire « La prostituée, objet et enjeu de la violence coloniale », le 19 février

Mercredi 19 février 2014 aura lieu une séance sur « La prostituée, objet et enjeu de la violence coloniale » dans le cadre du séminaire « Violences coloniales, violences impériales, Comparaisons, circulations, transferts » .

Deux interventions pour débattre des questions de genre en situation coloniale :

Amandine Lauro (FNRS/ULB), « Négocier, surveiller, contraindre? Administration coloniale et prostitution dans le Congo Belge de l’entre-deux-guerres »

Isabelle Tracol-Huyn (Lyon II/Institut d’Asie orientale) « Entre violence et agency, la vie des prostituées au Tonkin colonial (1885-1954) »

La séance se tiendra de 14h30 à 16h30 au Centre d’Histoire de Sciences Po, 56 rue Jacob, Paris 6e, dans la salle du traité, 1er étage. L’entrée est libre, il suffit de vous présenter à l’accueil.

Plus d’infos sur la séance et le séminaire : http://chsp.sciences-po.fr/groupe-de-recherche/seminaire-de-doctorants-violences-coloniales-violences-imperiales-comparaisons-c

 

 

« Enfermements et genre », rencontre internationale les 15 et 16 nov 2013

A la croisée de l’histoire, du droit et de la sociologie, une rencontre internationale se tiendra les 15 et 16 novembre 2013 au Collège des Bernardins à Paris autour du thème « Enfermements et genre ». Trois axes de cette journée : « du genre à la clôture », « le genre enfermé » et « de la clôture aux savoirs sur le genre ».

http://enfermements.fr/manifestation-page-statique-intro/journees-detudes-2013/

Séance ciné débat : « We want sex equality » , 21 mars

De la classe et du genre autour de la mobilisation de ces ouvrières pour l’égalité salariale dans l’Angleterre de l’année 68.

 

Projection du film « We want sex equality »  suivi d’un débat en présence de Pascale Molinier, Rebecca Rogers, Myriam Boussahba et animé par Josyane Savigneau, écrivaine et journaliste au Monde.

Le 21 mars à 17h30, à l’Université Paris Diderot, 15 rue Hélène Brion, Paris 13.

affiche ciné débat

Prochaine séance du séminaire : lycée, le 26 avril 2013

La prochaine séance du séminaire se tiendra le vendredi 26 avril 2013, de 16h à 19h. Comme prévu, nous aurons deux interventions sur le lycée :

Ugo Palheta, maître de conférences (Lille-3), rattaché à l’équipe Proféor du CIREL : “Genre de la formation, formation du genre. Filles et garçons de l’enseignement professionnel au monde du travail”

Et

Stéphane Lembré, Maître de conférences en histoire contemporaine, Université d’Artois (CREHS), IUFM Nord-Pas-de-Calais, « Les écoles pratiques de commerce et d’industrie de filles et de garçons (1892-1914) ».

 

Pour préparer la séance, une bibliographie indicative :

G. BRUCY, F. MAILLARD, et G. MOREAU. (dir.), Le CAP. Un diplôme du peuple, 1911-2011, Rennes, PUR, 2013.

J.-M. CHAPOULIE, L’Ecole d’Etat conquiert la France. Deux siècles de politique scolaire, Rennes, PUR, 2011.

P. MARCHAND, « L’enseignement technique et professionnel en France, 1800-1919. Essai de bilan historiographique », Techniques et culture, 45, 2005, p. 15-35.

M. THIVEND, « L’enseignement technique et la promotion scolaire et professionnelle sous la Troisième République », Revue française de pédagogie, 159, avril-mai-juin 2007, p. 59-67.

et

C. BAUDELOT et R. ESTABLET, Allez les filles !, Paris, Seuil, 1992.

D. KERGOAT, Se battre, disent-elles, Paris, La Dispute, 2012.

G. MOREAU, « Filles et garçons au lycée professionnel », Cahiers du LERSCO, 1994, n°15.

N. MOSCONI, « La mixité dans l’enseignement technique industriel, ou l’impossible reconnaissance de l’autre », Revue française de pédagogie, 1987, n°78.

 

Et une bibliographie sélective de nos intervenants :

Stéphane LEMBRE,

« Bourses et boursiers de l’enseignement technique dans le Nord et le Pas-de-Calais (1900-1940) », dans Jean-François Condette (dir.), Le coût des études. Modalités, acteurs et implications sociales XVIe-XXe siècles, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2012, p. 315-331.

« L’Institut industriel du Nord de la France et ses voisins : création, circulations d’informations et de technologies (1872-1914) », dans Jean-François Eck et Pierre Tilly (dir.), Innovations et transferts de technologie en Europe du Nord-Ouest aux XIXe et XXe siècles, Bruxelles, PIE – Peter Lang, coll. « Euroclio. Etudes et documents », vol. 60, 2011, p. 105-120.

« Au secours du métier. Les écoles de dentellières en France et en Belgique des années 1850 aux années 1930 », Histoire de l’Éducation, n°123, juillet-septembre 2009, p. 45-70. http://histoire-education.revues.org/index2028.html

L’école des producteurs. Aux origines de l’enseignement technique 1800-1940, Rennes, Presses universitaires de Rennes, coll. « Carnot », à paraître (juin 2013).

Thèse de doctorat en histoire contemporaine : L’école des producteurs. Activités économiques et institutionnalisations de la formation professionnelle dans la région du Nord des années 1860 aux années 1930, sous la direction de Jean-François CHANET (IEP de Paris), Université Lille 3, 2011.

 

Ugo PALHETA,

« Les devenirs socioprofessionnels des sortants sans diplôme. Un état des lieux dix ans après la sortie du système éducatif (1998-2008) »(avec Jean-Paul Gehin), Formation Emploi, avril-juin 2012, n°118, p. 15-35.

« Le collège divise. Appartenance de classe, trajectoires scolaires et enseignement professionnel »Sociologie, 2011, 4, p. 363-386.

« Retour sur le paradoxe de Willis. Les destins scolaires des jeunes d’origine populaire »Revue Agone, 2011, n°46.

« Enseignement professionnel et classes populaires : comment s’orientent les élèves “orientés” »Revue française de pédagogie, 2011, n°175, p. 59-72.

« L’apprentissage compagnonnique aujourd’hui. Entre résistance à la forme scolaire et transmission des valeurs du métier »Sociétés contemporaines, 2010, n°77, 1, p. 57-85.

« Cultures adolescentes et enseignement musical au collège. La transmission des savoirs musicaux à l’épreuve de la massification scolaire » (avec Florence Eloy), Revue française de pédagogie, 2008, n°163, p. 39-50.

« Luttes de classes, classes en luttes. Stratification scolaire et mobilisation anti-CPE »Politix. Revue des sciences sociales du politique, 2008, n°82, p. 169-192.

La domination scolaire. Sociologie de l’enseignement professionnel et de son public, Paris, PUF, 2012.

Le 11 janvier 2013 : “De l’usine au studio” avec Ingrid Hayes.

Ingrid Hayes, Docteure en histoire contemporaine, Université Paris 1 (Centre d’Histoire sociale du XXe siècle), a ouvert l’année 2013 pour le séminaire in situ, le 11 janvier.

Son intervention intitulée “De l’usine au studio. Un espace militant hors l’usine en bassin sidérurgique: quelle place pour les femmes? L’exemple de la radio Lorraine Coeur d’Acier, Longwy 1979-1980” est en écoute dans notre rubrique « Archives 2012/2013 ».

Pour approfondir:
– une série de webdocu sur dailymotion, Longwy radio lorraine coeur d’acier
– et pour se mettre dans le bain radiophonique, deux émissions de Là-Bas si j’y suis sur France Inter, sur Radio Lorraine, avec la participation d’Ingrid Hayes.

Conférence Genre et marché du travail en France : le 29 novembre à 18h30

Genre et marché du travail en France, avec Françoise Milewski et Hélène Périvier.
Une conférence organisée par Presage et la Bibliothèque de Sciences Po. Aussi bien en terme d’accès à l’emploi que de salaires, des différences et des discriminations de genre persistent sur le marché du travail. Un dossier documentaire explore ces aspects et sa présentation sera suivie d’une discussion avec les auditeurs.
Le 29 novembre de 17h00 à 18h30 au kiosque de la bibliothèque de Sciences Po.
Plus d’informations et s’inscrire à la conférence :
http://www.programme-presage.com/details/events/genre-et-marche-du-travail-en-france.html