Dernier numéro de la revue Journal of Women’s History (Law, Marriage, and Women’s Agency: Studies from the Anglo-American and Iranian Worlds)

Dernier numéro de la revue: Journal of Women’s History

Law, Marriage, and Women’s Agency: Studies from the Anglo-American and Iranian Worlds

https://muse.jhu.edu/journals/journal_of_womens_history/toc/jowh.28.1.html

 

 

Volume 28, Issue 1, Spring 2016

 Editorial Note:

Law, Marriage, and Women’s Agency: Studies from the Anglo-American and Iranian Worlds

Elisa Camiscioli, Jean H. Quataert

 

Articles

Revisiting Ecclesiastical Adultery Cases in Eighteenth-Century England

Junko Akamatsu

 

“Woman and Her Needs”: Elizabeth Oakes Smith and the Divorce Question

Adam Tuchinsky

 

Gender, Space, and Ritual: Women Barristers, the Inns of Court, and the Interwar Press

Ren Pepitone

 

Business and Politics as Women’s Work: The Australian Colonies and the Mid-Nineteenth-Century Women’s Movement

Catherine Bishop, Angela Woollacott

 

Women Writing Women: Early Iranian Feminism and the Memoir of Tāj us-Saltanih

Shadi Ghazimoradi

 

Rejecting Reproduction: The National Organization for Non-Parents and Childfree Activism in 1970s America

Jenna Healey

 

Book Reviews

The History of Marriage through the Lens of Case Studies

Denise Z. Davidson

 

Enterprising Women

George Robb

 

Lost Stories of Women’s Alliances and Networks

Claire Schen

 


Katie Jarvis

Assistant Professor of History at the University of Notre Dame. Je suis maître de conférences en histoire à l'University of Notre Dame. Mes recherches portent sur des marchandes parisiennes qui s’appellent les Dames des Halles pendant la Révolution française. En les utilisant comme un prisme, je demande comment les révolutionnaires ont négocié la double croissance des aspirations démocratiques et le capitalisme à travers leur métier quotidien. J’examine la façon dont les Dames ont inventé une notion de citoyenneté naissante qui a eu le travail, plutôt que le sexe, comme la base. En même temps, j'analyse comment les révolutionnaires ont débattu le rôle politique des classes populaires par les marchandes en détail. La nation française - et une grande partie de l'Europe – s’accapareraient dans ces problèmes pour des décennies.

More Posts - Website

Follow Me:
LinkedIn

A propos Katie Jarvis

Assistant Professor of History at the University of Notre Dame. Je suis maître de conférences en histoire à l'University of Notre Dame. Mes recherches portent sur des marchandes parisiennes qui s’appellent les Dames des Halles pendant la Révolution française. En les utilisant comme un prisme, je demande comment les révolutionnaires ont négocié la double croissance des aspirations démocratiques et le capitalisme à travers leur métier quotidien. J’examine la façon dont les Dames ont inventé une notion de citoyenneté naissante qui a eu le travail, plutôt que le sexe, comme la base. En même temps, j'analyse comment les révolutionnaires ont débattu le rôle politique des classes populaires par les marchandes en détail. La nation française - et une grande partie de l'Europe – s’accapareraient dans ces problèmes pour des décennies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *