Dernier numéro de la revue: Gender, Work, & Organization, January 2016

Dernier numéro de la revue: Gender, Work, & Organization

http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/gwao.v23.1/issuetoc

 

Volume 23, Issue 1, January 2016

 

Special Issue: Sexual Politics, Organizational Practices: Interrogating Queer Theory, Work and Organization

Edited by: Alison Pullen, Torkild Thanem, Melissa Tyler, Louise Wallenberg

 

Articles:

Sexual Politics, Organizational Practices: Interrogating Queer Theory, Work and Organization (pages 1–6)

Alison Pullen, Torkild Thanem, Melissa Tyler and Louise Wallenberg

 

Queer Categories: Queer(y)ing the Identification ‘Older Lesbian, Gay and/or Bisexual (LGB) Adults’ and its Implications for Organizational Research, Policy and Practice (pages 7–18)

   Andrew King

 

Occupational Segregation Research: Queering the Conversation (pages 19–35)

James McDonald

 

Towards Queering the Business School: A Research Agenda for Advancing Lesbian, Gay, Bisexual and Trans Perspectives and Issues (pages 36–51)

   Nick Rumens

 

Situated Transgressiveness: Exploring One Transwoman’s Lived Experiences across Three Situated Contexts (pages 52–70)

   Sara Louise Muhr, Katie Rose Sullivan and Craig Rich

 

Queering Queer (pages 71–73)

   Martin Parker

 

Review Essay New Directions in Queer Theory: Recent Theorizing in the Work of Lynne Huffer, Leo Bersani & Adam Phillips, and Lauren Berlant & Lee Edelman (pages 74–83)

   Nancy Harding

 

Postscript: Queer Endings/Queer Beginnings (pages 84–87)

   Alison Pullen, Torkild Thanem, Melissa Tyler and Louise Wallenberg

 

 


Katie Jarvis

Assistant Professor of History at the University of Notre Dame. Je suis maître de conférences en histoire à l'University of Notre Dame. Mes recherches portent sur des marchandes parisiennes qui s’appellent les Dames des Halles pendant la Révolution française. En les utilisant comme un prisme, je demande comment les révolutionnaires ont négocié la double croissance des aspirations démocratiques et le capitalisme à travers leur métier quotidien. J’examine la façon dont les Dames ont inventé une notion de citoyenneté naissante qui a eu le travail, plutôt que le sexe, comme la base. En même temps, j'analyse comment les révolutionnaires ont débattu le rôle politique des classes populaires par les marchandes en détail. La nation française - et une grande partie de l'Europe – s’accapareraient dans ces problèmes pour des décennies.

More Posts - Website

Follow Me:
LinkedIn

A propos Katie Jarvis

Assistant Professor of History at the University of Notre Dame. Je suis maître de conférences en histoire à l'University of Notre Dame. Mes recherches portent sur des marchandes parisiennes qui s’appellent les Dames des Halles pendant la Révolution française. En les utilisant comme un prisme, je demande comment les révolutionnaires ont négocié la double croissance des aspirations démocratiques et le capitalisme à travers leur métier quotidien. J’examine la façon dont les Dames ont inventé une notion de citoyenneté naissante qui a eu le travail, plutôt que le sexe, comme la base. En même temps, j'analyse comment les révolutionnaires ont débattu le rôle politique des classes populaires par les marchandes en détail. La nation française - et une grande partie de l'Europe – s’accapareraient dans ces problèmes pour des décennies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *